Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

9 juin 2007 6 09 /06 /juin /2007 19:12
Non, parce que quand même, grande grande nouveauté, que j'ai eu l'honneur  d'essayer, aujourd'hui.

Que je vous explique.
Avec l'innocence qui me caractérise, j'allais prendre le métro, aujourd'hui. Ne rigolez pas tout de suite, prendre le métro à Rome, ce n'est pas si commun. Pour moi du moins, étant donné que pour prendre le métro, je dois prendre le bus, si vous voyez ce que je veux dire (si vous ne voyez pas, sachez que le bus en question, je l'ai déjà attendu jusque trois quarts d'heure. Le genre de bus qu'on ne prend pas à la légère, quoi)
Bref, aujourd'hui, ce n'était pas à la légère, puisqu'il fallait ab-so-lu-ment que je me rende à Termini pour acheter un taille crayon khôl à Seph'. Vous voyez, je n'avais pas le choix. Bush pouvait être en ville, il pouvait y avoir des manifs partout (à Termini, donc -puisque j'y suis allée- c'était "Bush est un criminel, nous, nous sommes contre la guerre" et blabla, avec des fumées, des drapeaux rouges, tout ça), moi, il me fallait mon taille-crayon, c'était impératif (il une fallait bien une récompense pour avoir travaillé tout plein sur mon CV avant, hein)

Bref, tout ça pour dire que j'ai pris le métro. La seule photo que j'ai réussi à ne pas prendre (c'est une copine qui la prise, en fait), la voilà
P1020615.JPG Evidemment, la photo n'a pas été prise pour les gens, mais j'allais pas leur dire : "bon attendez avant d emonter dans le train que je prenne la photo"


Bref, mais ce n'était du métro lui même, donc je voulais causer. mais du système de poinçonnage, si je puis m'exprimer ainsi. Nan, parce que le principal attrait touristique de Rome, il faut le savoir, c'est que les transports en commun sont gratuits. C'est vrai, il n'y a jamais de contrôleurs, quand il y en a, il suffit de se faufiler entre eux, et, must du must, étant donné qu'il n'y a pas besoin de valider les tessere d'abonnement, ben n'importe qui peut entrer dans le métro e encore plus les bus sans payer.

Enfin ça, c'était avant aujourd'hui, grand jour pour la croissance de Rome. Parce que là, à ma station de métro, il y avait, tenez-vous bien, des barrières même pour les abonnés. Vous vous rendez compte? PLus possible de tricher, enfin, si, mais avec des acrobaties ! Enfin, ça, c'est pour la théorie. Parce qu'une des portes ne fonctionnait pas. J'ai donc pu passer sans poinçonner quand même (vous inquiétez pas, j'ai quand même la tessera, ma conscience ne me permettrait pas de faire autrement).
La modernité de la station San Paolo manifestement n'était pas arrivée jusqu'au centre de la ville, puisqu'à Termini, ce système n'était pas (encore?) mis en place.
Alors, vous voyez? Rome, elle a vraiment tout d'une grande.

Bon, ils sont gentils, mais là, ils n'ont plus le choix. Il va bien falloir qu'ils nous ouvrent des guichets pour acheter des tickets dans a moins chaque station, non?

Et puisque j'en suis à parler des transports en commun à Rome, j'en profite pour vous montrer une petite merveille romaine, j'ai nommé le bébé bus.
P1020515.JPGVoilà, je le soupçonne de ne pas avoir mangé assez de soupe d'être si petit pour pouvoir se faufiler dans les ruelles de Rome. En tous cas, comme tout ce qui est petit, je le trouve bien mignon, quand même.

humeur : Mais mais mais, quelqu'un est vraiment dernièrement arrivé ici en cherchant une photo de triscotte ? C'est vrai, quoi, rendez-nous la triscotte !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 13/06/2007 09:37

Milou : Oui, et en plus, la seule fois où je suis allé à Londres, j'ai hurlé en voyant le prix du ticket. mais le métro, meme cher, a le mérite d'exister. Ici, heureusement qu'il est pas cher (et limite pas payant, donc, sauf pour les idiotes comme moi), vu qu'il est quasi inexistant, le métro. Et payer pour attendre une demie heure un bus censé passer "toutes les 12 minutes" (c'est écris sur le site), non merci.CarrieB : bienvenue sur ces pages !  Prendre les transports en commun ne me gene pas, heureusement étant donné que je ne conduis pas. Rome, aujourd'hui comme il y a 15 ans, est un calvaire pour la circulation. Enfin bon, faut pas etre pressé pour aller d'un lieu à un autre, quoi. Et avoir un bon livre, aussi. J'ai eu besoin d'un mois pour prendre le rythme, maintenant, ça va...Enfin, ça va parce que je sais que je ne vais pas y passer ma vie. Fio : Trop fort ! J'en ai pris un, ce matin, de bébé bus, j'ai pebnsé à toi...P-e etre qu'en effet, les plafons seraient un peu bas.  Tu pourrais t'asseoir, mais là, ce serait les jambes, qui seraient à l'étroit;) bah oui, ça sert de pas etre trop grand, des fois, hein...Ouais, pour les barrières, ici, c'est plus simple, il n'y a pas de barrières. Enfin, sauf à San Paolo depuis une semaine, donc.

fiorgyn 12/06/2007 13:47

le bébé bus, meme pas la peine que je monte dedans, déjà dans les bus normal, c'est pas la place qu'il y a... les italiens, tous des nabots :)visiblement, d'apres cette note sur Rome et mon exp Berlinoise, il n'y a qu'à Paris qu'il y a des barrières qui fonctionnent une fois sur deux, que les resquilleurs franchissent facilement, mais que toi qui a payé et a le bon ticket, tu arrive pas à passer avec tes sacs, ou avec une valise en revenant de voyage... enfin, quand le bip veut bien fonctionner en plus...

CarrieB 12/06/2007 09:46

Oh il est trop mignon ce bébé bus! Ca donnerait presque envie de prendre les transports en commun, même si c'est un mot inconnu dans ma lointaine campagne.En tous cas ça doit être bien pratique pour se déplacer dans Rome qui, si elle n'a pas trop changé depuis 15 ans, était un calvaire de circulation.

milou 12/06/2007 02:50

Tandis qu'ici, à Londres, c'est simple : tu raques ou tu passes pas.Tu as l'armée d'agents de services qui contrôlent la forteresse de barrières que tu peux pas franchir si la lumière passe pas au vert. C'est un peu disussif.

sel 11/06/2007 23:12

Quinté : oui. Ici, en arrivant en janvier, j'ai failli faire une émeute parce que je voulais le payer, mon billet. Bon, j'exagère un demi tantinet, mais disons que les abonements ne sont pas vendus en bc d'endroits et en plus, faut payer en liquide. Je me suis dit que décidemment, leur but tait qu'on ne paye pas les transports, qu'ils faisaient tout pour cela.