Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 18:29
Vous vous souvenez certainement, même les non-parisiens, de la grande ampagne de pub qui avait été faite autour du Vélib' parisien. Que non seulement c'était pas cher et tout, que c'était symbole de liberté (d'où le nom, évidemment)  pour se défaire de l'esclavage de la vilaine voiture.

Et pourquoi la voiture est vilaine ? Parce qu'elle pollue, bien entendu. Jusque là, nous sommes d'accord. Absolument d'accord. Vraiment. Très. La voiture, c'est très bien, quand c'est moi qui l'utilise (et c'est rare, puisque je vous rappelle que je n'ai pas le permis (par choix, bien entendu:p)), mais sinon, c'est caca prout. C'est le cas de le dire. Rapport à l'odeur. Oui, je sais, ça vole haut. Comme les feuilles mortes qui se ramassent à la pelle en cette saison.
(c'est même pas vrai, avec la pluie, elles volent pas bien haut, les feuilles mortes, elles vont faire de la bouillie contre le goudron. Mais passons)

Pour résumer : le Vélib', c'est bien, ça ne pollue pas, ça fait marcher le mollet, prenez les Vélib'.

Bon, il se trouve que le vélo, c'est bien gentil, mais pour un parisien (qui, donc, ne sait pas (c'est dans les gênes) respecter le code de la route) c'est un peu dangereux. Mais là n'est pas mon propos.

Ce que la mairie parisienne ne s'est pas empressée de dire, c'est que ces vélos pas cher (enfin, soi-disant), ben faut les payer quand même. Ben oui, c'est la dure loi de la jungle of the life.

Et le meilleur moyen pour cela, c'est la pub.

Donc, pour financer les Vélib', on a mis plein de panneaux publicitaires dans Paris. Oui, je sais, il y en avait déjà plein. Ben maintenant, il y en a beaucoup plein.

Le truc rigolo, c'est quand on vous apprend qu'un seul de ces panneaux consomme à peu près autant qu'un ménage de deux personnes (de deux personnes et demie, même).

Tout de suite, le vélib', ça le fait moins.

(bon, je sais, je n'ai pas de source à citer à part le pote qui m'a dit ça (et oui je sais bis, c'était une info que tout le monde savait depuis longtemps. mais ça m'avait pas frappé, moi. C'était sans doute à cause de l'enthousiasme de voir ces vélos partout. pis j'arrivais à Paris, hein, donc tout était forcemment beau et sympa))

A part ça, eh bien ma foi, ce matin, la tour Montparnasse avait bel et bien disparue, engloutie par un gourmand nuage. ça fait une drôle d'impression. Le miracle, c'est que ce matin, elle était de nouveau là, fidèle à son poste. A mon avis, la Tour Montparnasse, ça a pas si bon goût que cela, en fait. Même pour un nuage.


(veuillez donc imaginer cette vue sans la tour, c'était ce qui s'offrait à mes yeux ébahis (et mal réveillés qui plus est) ce matin à la sortie du métro)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 10/10/2007 10:22

Plume : dans ce qu'on m'avait dit, ils ne les remplaçaient pas, justement, ils étaient en plus. Mais je reconnais que le système du velib est pratqiue pour les personnes qui font peu de vélo, ou qui ne peuvent en avoir un (pour des raisons de place, par exemple).Ange Etrange : Oui, c'est en effet un problème. Et les gens qui doivent garer des velibs et ne trouvent pas peuvent devenir véritablement hargneux et violents. De vrais automobilistes.Tarmine : on m'aurait menti ? A moi, on a dit que le brouillard, c'était comme un gros nuage posé sur la terre...Sophie : oui, du coup, après, ils n'ont plus reessayé !Fio : bah, c'est bobo, mais tant que ça peut m'être utile..(enfin, si j'aimais aller en vélo, je veux dire...hem). Pour ce qui est de la banlieue, oui, c'est sûr, ce serait mieux ! Milou : oui, pas de problème, on y croit vraiment !Phelycitée : oui, ça a été un peu du matraquage, cette histoire de vélos...Peebee : ben oui, j'ai bien compris, mais ej reproche, justement, d'avoir choisi ce mode de financement ! mais bon, comme dit Le Plume, p-e qu'il n'y avait pas vraiment d'autres solutions...je ne sais pasSchleuder, vous ici, quel honneur ! bah, joli la nuit, mouais...Ysa : il faudra nous tenir au courant !Pousse manette : je sais bien ! Ah ah, trop fort, le coup du brouillard à cause des gens qui fulminent !Titie : eub ben..oui (bienvenue !)Dicey : bah ouais...Mais bon, si les vélos sont utilisés, après tout...Peut-être que cela valait le coup quand même ?Lol, Quinté, pour ce qui est des places de voitures, c'est possible, ceci dit.En effet, Ange Etrange, évidemment, je ne me rend pas compte de ce genre de manques, et pourtant, ils sont bien là !

ange-etrange 08/10/2007 23:55

Samedi, nous nous sommes promenés avec Petit-Crapaud dans Paris (je pense aux photos)  et c'est dommage qu'il n'y ai pas de vélib pour les enfants ou mieux qu'on puisse mettre son enfant sur son vélib... Bertrand si tu me lis....

quintescent 07/10/2007 07:51

A mon avis, le but du vélib ce n'est pas de diminuer les gaz à effet de serre en déplaçant des personnes.C'est de supprimer des place de parking pour chasser les voitures des banlieusards.Parce que l'ennemi héréditaire du parisien (qui vote aux municipales), c'est le banlieusard (qui ne vote pas), et qui doivent venir à Paris en tyransports en commun, comme tout esclave immigré qui se respecte.

Dicey 06/10/2007 20:03

Ah ben tu vois je ne savais pas non plus, et pour le coup ca me parait bien bete leur idee! Tu parles d'economies...

tietie007 05/10/2007 21:55

Ah, la Tour Montparnasse ?