Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 19:39
Pousse-manette m'a proposé, comme idée de note, de parler du métro de Rome. C'était, ma foi, une idée qui me trottait en tête depuis longtemps, alors, prenant mon clavier à dix doigts, je m'y suis mise.

Alors bon, des photos de métro, ben j'en ai pas trop (ça commence bien.) J'en avais, toutefois, postée une il y a quelques temps. 
Voici une autre photo prise à Rome


Elle ne représente pas un métro, enfin, je ne crois pas. Peut-être un ancien train ?

Pour commencer, il faut dire que le métro romain, déjà, c'est une immense blague.
Nan, je veux dire, Rome, est une ville qu'on peut qualifier, il me semble de grande, d'étendue, tout ça. Et pourtant, en fait de métro, ben c'est vite vu : il y a deux lignes. La rouge et la bleue. La A et la B. Ils nous préparent, il est vrai, une troisième ligne. Une C. Jaune. Dingue. Mais bon, rassurez-vous, ce n'est pas pour tout de suite.


Regardez comme que c'est beau, sur la P.zza Venezia (vous reconnaissez St Pierre qui joue au basket, derrière ?)

Bon, mais ceci dit, s'il y en a si peu, des lignes de métro, on peut pas leur en vouloir. Rome, comme Paris, est un gruyère, enfin, un faux, parce que comme chacun sait, le gruyère n'a pas de trous. Sauf que Rome est un gruyère vieux. Et les vieux gruyères, il ne faut surtout pas y toucher parce que c'est de l'histoire.
Attention, je ne suis aps en train de dire qu'il faut tout casser. Mais qu'on ne m'oblige pas à habiter dans cette ville-musée dans laquelle l'expression "le poids de l'histoire" prend tout son sens.

Bref, deux lignes de métro. C'est peu, mais c'est toujours ça. D'ailleurs, elles sont en général bien remplies, et LE changement, celui de Termini, n'a rien à envier à Châtelet-les Halles.

Sur la photo que j'avais mise dans l'ancienne note, le train était sale et bleu, il s'agissait de la ligne B. La ligne A (presque toujours souterraine, d'où l'absence de photos) a eu droit à des trains tout neufs il y a quelques années. Avec même des petites télés pour passer des publicités. Bon, il faut savoir qu'il s'agit d'une cassette d'environ 5 minutes qui tourne en boucle pendant des mois : pour vous donner une idée, j'ai vu en février cette année des pubs que j'avais déjà vu au printemps de l'année dernière.
Par contre, l'ingénieur qui a conçu ces trains n'a probablement jamais eu à l'utiliser. Ou alors, il avait à coeur de favoriser la proximité humaine. Important, ça, la proximité humaine. En effet, les sièges, qui sont placés le long des parois, sont absolument plats. Je veux dire par là, il n'y a pas le creux habilement dessiné habituellement pour placer le postérieur de l'usager. Ce sont des bancs, quoi, oui, d'accord. Résultat, les mouvements du train au départ et à l'arrêt aidant, les aimables passagers se trouvent poussés les uns contre les autres. Ce qui est bien quand tu es à côté de ton amoureux. Moins quand il s'agit d'inconnus. oui, je sais, je ne suis pas ouverte. Et donc, même assis, il vaut mieux se tenir à la barre si on est à l'extrémité du banc, et garder les pieds (et le postérieur, donc) bien fermement plaqués contre leur parois respectives (sol ou sièges) afin de pallier à ce défaut.

Voilà, que dire d'autre ? Les stations de métro sont en général assez éloignées les unes des autres. A la différence de Paris, il n'est pas question de se dire "bon, pour une ou deux stations, je le fais à pied", à part pour le centre.

Mais ces deux lignes de métro, même si elles ne sont que deux, sont une véritable bénédiction, parce que le strains sont assez fréquents. Enfin, même si la ligne A est fermée à partir de 22h à cause de travaux. Euh...Depuis au moins un an. Ce qui n'est pas très pratique, même s'il paraît qu'elle est remplacée de cette heure à minuit par des navettes. J'avoue, j'ai pas osé tenter le coup.
Mais bon, ces lignes de métro sont toujours mieux que les bus, qui sont nombreux, mais qui font tous des détours pas possible, et donc, prennent booocoup de temps. A ajouter au fait qu'il faut compter au moins 15 minutes d'attente, en général, et penser aux embouteillages, car il y a assez peu de couloirs de bus.

Bref, la conclusion habituelle : Rome est une très belle ville, mais vraiment peu pratique à habiter. On va dire que je l'aime....mais de loin.

humeur : comme un dimanche soir. ça ira mieux vendredi. Comme chauqe semaine, quoi.
bande-son : Je vais bien ne t'en fais pas

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 25/05/2008 19:53

Bill : merci de ta visite, bienvenue ! Ah, je le saurai, pour la navette. Vous l'aviez beaucoup attendue ? C'était cela, aussi, qui me faisait peur...

Bill 20/05/2008 23:03

je te confirme l'existence de navettes par bus après la fermeture de la ligne A pour travaux ... que je croyais achevés !On s'est retrouvées devant les grilles d'Ottaviano fermées lors de nos dernières vacances romaine ... notre hotel étant près de Sta Maria Maggiore, on ne se voyait pas rentrer à pied à 23 heures et la navette presque vide fut la bienvenue !

sel 25/04/2008 09:59

Pousse-manette : euh alors là..honnêtement..Je n'en sais strictement rien (mais je penche pour le conducteur, quand même. )

pousse manette 25/04/2008 09:40

Les trains du métro, ils sont conduits par de vrais conducteurs ou de bêtes robots? (comment ça, je suis de parti-pris pour les bêtes robots?)

sel 20/04/2008 19:14

Le Plume : ah mais dans les métro parisiens, il y aussi, parfois, des sièges le long des parois ! Et ce sont vraiment des sièges, qui font qu'on n'est aps complètement précipité vers le voisin lors des nombreuses accélérations et décélérations. Enfin, il me semble. A moins, évidemment, d'aider un peu les mouvements du train, mais ça, c'est une autre histoire.Milou : ah ça, tu parles à une convaincue ! Et pour le coup du sourire des gens, mouais...pas certaine que les gens soient bc plus souriants ailleurs, aux heures de pointe, je veux dire (ni que les parisiens soient si boudeurs que cela, d'ailleurs)Phelycitée : probablement pas, en effet !