Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 18:35
Je ne fais plus beaucoup de notes. Il faut dire que j'ai très nettement l'impression de me répéter, d'avoir fait le tour de ce que ce blog pouvait m'aporter, voire (qui sait) apporter à d'autres.
Il y a eut le petit renouveau dû à l'arrivée de l'appareil photo entre mes mains, mais cela aussi, c'est en train de se tasser...

Enfin, en soi, ce n'est pas très grave.
Ce dont j'ai besoin, surtout, probablement, c'est de vacances. L'arrêt de la valse des dimanches soirs. Bon, et des lundis matins, aussi. On me souffle à l'oreille qu'a priori, et sauf révolution majeure, tant que je vivrai, il y aura des dimanches soirs et des lundis matins. Et aussi, des vendredi, je sais, mais enfin. C'est toujours pareil, plus je fatigue, plus j'ai du mal à trouver que le soulagement des vendredi soirs rattrape la mélancolie du dimanche soir. ça ira mieux plus tard. Probablement.

Et encore, en un sens, c'est plutôt bien, de ne pas aimer les dimanches soirs. Je me souviens du temps où le week-end -tout ce temps libre, vide, à utiliser ! - me faisait plus peur qu'autre chose. Et où j'étais contente, finalement, de retrouver le rythme rassurant des jours travaillés. En elle-même, cette période n'avait aps duré si longtemps, mais dans ma mémoire, c'est comme si ça avait été des années et des années.

Donc oui, être triste d'arriver à la fin du week-end, c'est bien. ça veut dire, d'une part, souvent, qu'on travaille (évidemment, on peut travailler sans avoir ce rythme, et même, avoir ce rythme sans travailler au sens social du terme, mais enfin) et d'autre part, que ces week end sont assez heureux et reposants pour qu'on soit triste de les quitter. Non que je n'aime pas mon travail, remarquez. Ce que je n'aime pas, c'est me lever matin (arf, et pourtant, je ne me lève pas vraiment aux aurores, je suis mal placée pour me plaindre, mais se lever avant 9h-9h30, c'est trop tôt, voilà. Ou alors, ce que je n'aime pas, c'est de le faire seule. Mais bon, ça pourrait être pire, très beaucoup pire, même, et blabla et blabla.

N'empêche, je dirai pas non à des looongs week-end.
Là, par exemple.



Venir s'asseoir sur ces troncs, avec application et précaution, car, même si pour ce genre de promenade, j'aurai pris garde de porter des vêtements "qui ne craignent pas", tenter le diable, ça, il ne faut pas. Chercher vaguement framboisiers, myrtillers ou fleurettes (mais en pas cueillir ces dernières, c'est mal, à moins de fleurs vraiment fréquentes). Admirer les vaches dans le champ en face. Sortir le pique-nique des sacs (dans l'idéal de l'idéal, même, sac que je n'ai même pas eu besoin de porter ! Moi, flemmarde et égoïste ? Mais enfin voyons, qu'est-ce qui pourrait vous faire penser cela ? ) et dévorer le bon fromage, la bonne charcutaille et le bon pain, parce que la marche, ça creuse, tout ça. Faire une sieste, moitié à l'ombre, moitié au soleil.

Je ne sais pas pourquoi je dis tout cela. Après tout, moi, la montagne, je n'en raffole pas, ça monte tout le temps, c'est fatigant. Fatigant, mais joli, c'est vrai. Enfin, tant que ce n'est pas trop défiguré par les remontes-pentes. Je dis ça, et pourtant, je suis la première contente de trouver des téléphériques et autres navettes qui permettent aux moins sportifs d'admirer les hauteurs...
Pas facile, l'écologie, hein...

Bon, je râle, mais ceci dit, les vacances sont pour la semaine prochaine, et seront enchaînées par un we de 5 jours. Ouf.

humeur du moment : dans les cartons. Après tout, cela faisait presque un an que je n'avais pas fait ça, ça n'allait pas du tout ! Mais enfin, pour une fois, le prochain déménagement n'est pas prévu, alors qui sait ? Peut-être que je resterai là où je vais plus de 12 mois ? Enfin bon, je dis ça, mais c'est pas comme si j'allais loin, vu que je me déplace d'exactement deux stations de métro. Peut-être, mais deux stations de métro ou pas, les cartons, à porter, c'est lourd, même en faisant attention de ne pas les remplir de bouquins.

bande-son : JJGoldman, Veiller tard.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 25/04/2008 10:01

Merci de ton passage, le Passeur !:) Ah ben oui, ça nous ferait plaisir de lire un nouvel article sur ton blog:)Oui, alors moi, par contre, le we, j'ai tendance à traînasser au lit, du moins le matin. Mais aussi, il fait probablement moins beau que par chez toi...Mais là, le beau temps arrive,on dirait:)Merci !

Le Passeur 25/04/2008 09:27

Bonjour!Ça faisait longtemps que je n'avais pas laissé un message ici, "en passant"... Peut-être est-ce pour tenter de déculpabiliser que j'ai encore pas tenu mes objectifs sur mon propre blog... Mais samedi je mets un article, promis! Arf! Dur dur...Pour ce qui est du sommeil, j'ai un sacré manque moi aussi, vu que je me couche tard et que je dois me lever bien trop tôt. Et même le WE, je me lève parce que c'est bête de pas profiter du soleil... Mais c'est quand que je me repose?...Enfin bref, je suis assez Garfield moi aussi : je pense que les lundi on devrait rester au lit!Bon courage pour le déménagement!

sel 25/04/2008 09:05

Patriarch : merci de ton passage, c'est gentil :) BisesTarmine : c'est vrai, mais étant donné que je ne marque pas sur les cartons ce que je mets dedans, ça mets du temps pour retrouver chaque chose...Remarque, à force, je finirais par savoir, je suppose.Milou : eh eh, oui:) Comme quoi, tout arrive ! Bon, mais par contre, déménagement oblige, je n'ai plus le net chez moi pendant deux semaines au moins...Non pas que je pense que quelqu'un ici pourrait s'inquiéter de mon absence, mais enfin.

milou 25/04/2008 01:26

J'ai une bonne nouvelle. vendredi, c'est déjà aujourd'hui !Dingue non?

tarmine 22/04/2008 08:29

d'accord avec toi, avant 9h, le lever n'est pas decent!!!!pour les cartons, je te suggére d'y laisser tes affaires à demeure, ça t'éviteras bien des manip' ;)