Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 17:56
Chacun ses blocages, il y en a un chez moi qui m'énerve particulièrement, c'est celui qui concerne les billets de train ou d'avion. Je veux dire, je n'ai rien contre les billets eux-même, qui sont des bouts de papier voire des influx électroniques. Non. Rien contre les voyages par ces modes de transports non plus, et heureusement vu le nombre de fois où j'aurai pris le train dans ma vie en général et ces deux dernières semaines ne particulier (ou plutôt, les deux précédentes (bref)).
Non, moi, mon blocage se situe au moment de prendre les billets en question. Que ce soit pour des vacances, un week-end ou pour le travail, que ce soit un voyage que j'ai envie de faire ou non, il me faut au moins trois plombes (plombes ici signifiant non pas heures, mais jours voire semaines) avant de réussir à me décider. Le pire, c'est que pendant les trois semaines en question, je passe mon temps à dire aux gens que je cotoie "il faut que je prenne mes billets il faut que je prenne mes billets". Et paf, je ne les prends pas. Soit que j'hésite sur le jour ou l'heure, soit que ce soit le mode de transport qui m'inquiète (avion ou train), soit que soudain, au dernier moment, quand j'étais presque décidée, on me dise "et si tu faisais plutôt comme ça [3e solution pas encore envisagée jusque là]?"

Bref, tout ça pour dire : il faut que je prenne mes billets pour Rome début octobre et je n'arrive pas à le faire. Et ça m'énerve.

Pour la peine, une photo de Rome prise le 11 mars à 18 h : non mais regardez moi cette lumière ! ça devrait être interdit, une lumière si belle (elle est aidée par la couleur des murs, c'est vrai)



Photo prise depuis l'escalier de la p.zza Venezia en regardant vers le haut. Et un palmier. Non, deux. Et un sapin qui se demande un peu ce qu'il fait là. EDIT : non, c'est piazza di Spagna ! Comment j'ai pu écrire une telle horreur, moi ? Ces deux endroit sont pourtant drôlement différents ! Enfin bref. Merci à qui m'a fait repérer mon erreur.

humeur du moment : marre de cette semaine qui a au moins l'avantage d'être riche en émotions. Marre de toutes les semaines qui commencent par un dimanche soir à la gare.

bande-son : 8 days a week.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 08/10/2008 21:11

Merci, Roselyne, et bienvenue:)

roselyne (TRIVAGO) 08/10/2008 08:53

Merci au bloggeur Sel pour cette charmante photo de la piazza di spagnia :)) j'adore me rendre dans ce lieu pour son pouvoir de me surprendre à chaque fois :)) c'est tres jolie :)) et forcement ca me rapelle de tres bon souvenirs :)) merci à voustres bonne continuation +++

sel 09/09/2008 19:33

Sireli : ça m'est arrivé aussi et c'est clair que c'est bien désagréable. Et moi aussi j'adore l'abréviation p.zza : on prend le bus, eton choisit sa destination comme on choisit son menu en pizzeria. Bon, j'exagère, mais ça m'amuse, quoi !

Sireli 09/09/2008 19:20

Ha oui je comprends, enfin moi l'hésitation serait surtout par rapport aux dates ("et si jamais..."). mais bon, le temps de se décider, les prix ont augmenté! et même sous mes yeux alors que j'étais connectée au site sncf, les prix avaient grimpé... la punition d'avoir trop hésité voilà."p.zza" pour piazza, ils sont pas bien hein. j'ai vu ca cet été, ca me faisait marré. Tu parles d'une abréviation^^

Peebee 05/09/2008 21:13

Sel > je n'aime pas non plus laisser mon numéro de carte bleue sur internet. Et puis, même si je n'aime pas la foule le contact humain c'est irremplacable.