Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 20:30
Voilà le fameux Narcisse du Caravage. Je dis fameux non pas parce que vous êtes censés le connaître (enfin, si, aussi, parce le Caravage est un peintre magnifique, enfin, ses peintures, je veux-dire (je suis vieille, mais pas au point de l'avoir croisé, sachant qu'il vivait au XVIIe siècle)). juste parce que je l'avais évoqué il n'y a pas longtemps, le jour où j'ai visité le musée où il se repose.


Bon, d'abord, je l'aime bien, et en soi, ça suffit pour le mettre ici.
mais en pmlus, forcement, il me pousse à la réflexion. J'ai déjà évoqué le sujet en passant, mais j'avais envie d'en faire le thème d'une note. Je parle du narcissisme.

Voyez-le, ce jeune homme qui se regarde. Selon les différentes légendes, il serait  tombé au fond de l'eau, ou encore aurait pris racine.
Notez qu'on se sait pas vraiment s'il s'admire ou non. Simplement, il est fasciné par lui-même.
Voilà ce qu'est, pour moi, le narcissisme. Se regarder. Ne rien voir d'autre.

Pour cela, cela m'embête un peu qu'on traite en bloc les blogueurs de narcissiques. D'un autre côté, c'est sûr qu'on parle. De nous, de nos goûts, de nos pensées, de nos riens, de nos touts. Quoi qu'on fasse, nos choix (de sujets, de notes, de tons) en révèlent sur nous. Alors forcément, nos blogs tournent autours de nos personnes.
On a tous nos raisons pour l'écrire, ou pour ne pas en écrire, après tout (je sais bien, amis lecteurs, que vous n'êtes pas forcément tous blogueurs). Conscientes ou non, les raisons, d'ailleurs.
Alors c'est vrai, en soi, le narcissisme n'est pas un mal. Il est même important de savoir se regarder. Et si le blog peut nous aider, tant mieux.
Mais des fois, je m'inquiète quand même (en ce qui me concerne, je veux dire). C'est comme tout, il faut savoir garder l'équilibre, ce fameux sacro-saint équilibre que je suis si loin d'atteindre...

Enfin bon, en tous cas, j'aime bien ce tableau (on le saura (au fait, son attribution à le Caravage n'est même pas certaine))

humeur : faudrait que mon cerveau (oui, je me suis acheté un cerveau aux puces, l'autre jour) comprenne une chose : pas la peine de m'envoyer des cauchemars pour des trucs que je sais déjà. Par exemple, me faire rêver que je suis au volant d'une voiture, dans une pente à tournant, et que je ne trouve pas le frein (qui dans le rêve était fait comme une pédale d'embrayage, et je me paumais dans les pédales du coup (et j'avais beau chercher, pas de frein à main non plus)). Donc voilà, cerveau, je voulais te le dire : je le sais que je suis morte de trouille par la vitesse, par le fait de ne plus pouvoir arrêter, par "on avance, faut qu'on avance", par "c'est comme une machine, à fond de train, une locomotive qui foncerait sans fin", et que j'ai aussi peur, tout banalement, de la conduite en tant que telle. Donc, vois-tu, pas besoin de m'embêter (et je suis polie) avec cela la nuit, en plus du jour. D'avance, merci.

bande-son : canzone del amore perduto, De André et Battiato.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 20/06/2006 20:48

Plume : non, on n'impose pas notre discours, mais là n'est pas question..;ce que je me demandais, c'est s'il y avait un danger pour nous-même (et après, effectivement, pour les autres, et là, tu as raison, les blogs ne sont pas concernés) à trop se regarder.Tarmine : bah, c'est pas non plus le seul que je fais, hein, pis je n'ai pas tout décrit, il prend place dans un contexte encore plus glauque. Mais je suis d'accord avec Uma, cette voiture représente bien plus que le permis (ce que j'avais essayé de suggérer dans la note...mais mal:))Et attention avec le narcissisme : je n'ai jamais parlé d'autosatisfaits. Je ne suis pas autosatisfaite, loin de là, et pourtant, je m'estime trop narcissique. c'est une question de regard. On peut être paumé et narcissique...J moins six (je pars dimanche, quoi)Ah, et tant mieux pour la newsletter:) Comme quoi, over, il est pas si nul, en fait:DSophie : contente qu'elle te plaise! Bon, en vrai, le tableau, il est moins clair que cela, il me semble..;Mais peut-être est-ce juste une impression : je venais de voir l'autre fameux du jour, je veux dire Vermeer, et question lumière, il est éblouissant, donc bon...UMA : je le sais, et je suis éclairée sur au moins cette signification du rêve..c'est bien pour cela que je dis au cerveau que c'est aps la peine de se donner la peine de m'envoyer le message par cette voie;) maintenant, les sens des rêves, on peut en faire des romans, donc bon...Petit : pourquoi, ça t'es arrivé? Tu lis trop le blog de Thilde, toi;):)Heure bleue : je n'ai pas parlé d'anormalité, rassure toi:)  juste d'un aspect de l'être humain qui, selon moi (mais en fait non, parce que c'est vous qui avez raison) se dégageait de l'écriture des blogs:) J'espère, que ce sont des gens normaux, parce que je compte bien en rencontrer quelques uns, à Paris:)Et tu as raison, le côté entraide est un très bel aspect du monde des blogs...il est bien réel, j'ai moi aussi eu l'occasion de l'expérimenter...:) (mais dans une moindre mesure que toi, vu que je n'ai aps eu de "soucis" aussi importants)

heure-bleue 20/06/2006 15:30

Comme je suis une vieille blogueuse, j\\\'ai fini par en rencontrer un certain nombre, je t\\\'assure ils sont normaux et j\\\'ajouterai qu\\\'ils sont peut être plus curieux que la moyenne, j\\\'ai aussi trouvé une entraide dans des moments difficiles.
Alors, longue vie aux blogs et à ceux qui écrivent...

Petit Le Mechant 20/06/2006 11:40

UMA > Ca marche aussi quand on reve qu'on est à coté d'un conducteur de métro?

umanimo 20/06/2006 09:30

Dans les rêves la voiture est censée représenter la vie, sa vie et la façon dont on la mène. Ca t'éclairera peut-être un peu sur ton rêve.UMA

sophie 19/06/2006 22:59

Je ne vois pas les bloggeurs comme des paumés qui cherchent des contacts... J'ai peut être une vision des choses trop idylliques... Sourire
Par contre, je pense qu'on est tous narcissique... Certains le cachent, certains l'assument... Moi je ne me pose pas la question, j'aime parler de moi, j'aime parler des autres... Est-ce que je parle plus de moi que des autres ? Est-ce réellement important en fait ? Le principal s'est d'avoir quelque chose à dire non ?
Et j'aime beaucoup l'oeuvre en tout cas... Que ce soit de Caravage ou non d'ailleurs... Je la trouve très lumineuse... Merci de ce partage !