Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

29 juin 2006 4 29 /06 /juin /2006 23:11
Je vous rassure, je n'ai pas des envies particulières de têtes coupées. Enfin, sauf une, peut-être, mais chutt (si je devais coisir mon supplice, je crois que ce serait bien la décapitation. peut-être parce que c'est plus noble?ou parce que je me dis que la guillotine, c'est quand même plus hygiénique? (oui, je suis encore à le vieille mode, moi, pas de chaises électriques, tout ça))

Mais quand même; admirez le jet de sang, pis la tête de Judith, en train de trancher le cou du méchant Holopherme...Les regards, aussi, toujours chez Caravaggio.

Il s'agit de l'un des rares tableaux du Caravage dont aucun personnage ne soit au moins un peu de dos, tiens...
Bref, je disais donc : voici Judith décapitant Holopherme, par Michelangelo Merisi, alias Caravaggio. Un jour, faudra que je vous raconte sa vie, c'est pas tritste, pis des têtes coupées, il a du en voir passer une ou deux.

Je ne l'ai pas vu en vrai (je parle du tableau, bien entendu) parce qu'il était prêté à un autre musée, pour une expo...Dommage...

humeur : meuh non, ce tableau n'a rien à voir avec l'humeur, faut pas voir le mal partout (promis, hein). par contre, je pense que vous allez en bouffer, du caravage, ma lubie du moment.

bande-son : la donna cannone, De Gregori.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 04/07/2006 13:50

Merci Aletheia, d'autant plus que je me souvenais plus de l'histoire exacte, et que je n'avais pas pris la peine de me afraîchir la mémoire...

aletheia 03/07/2006 23:10

Moi j'aime beaucoup l'histoire de Judith qui sauve la ville  grâce au meutre d'Holopherme qui a décidé de les priver d'eau.. Et puis Judith prend d'immenses risques, elle ne fait pas cela comme ça.. A chaque instant elle risque la mort elle-même auparavant.. Alors elle utilise ses ruses de femme car c'est le seul moyen "d'endormir" Holopherme qui tient une bonne "cuite" d'ailleurs et c'est là qu'elle peut le tuer et elle ne peut le faire que d'un seul coup, car sinon les soldats l'arrêteraient aussitôt.. Bon enfin, le tableau est assez réaliste finalement :-)..

sel 02/07/2006 17:23

Plume : euh...c'est possible:p
Quinté : Oui, et en plus, toucher au coeur, ça peut aussi être toute une symbolique...Pour la chaise électrique, il suffisat de faire un massacre de chats avant et d'utiliser leur peau. A mon avis, la dame n'était pas à ça près...

quintescent 02/07/2006 08:47

Bon, à ma connaissance, à l'époque, le seul moyen pratique de produire de l'électricité, c'était de frotter un morceau d'ambre jaune avec une peau de chat.Mais je pense que pour fabriquer une chaise électrique, il aurait fallu réunir un nombre considérable de chats, et que ça aurait fini par attirer l'attention, ce qui n'est pas compatible avec un assassinat discret.

quintescent 02/07/2006 08:42

Bon, je pense que le meilleur moyen, si on a besoin de couper la tête de quelqu'un pendant son sommeil (pour le symbole, par exemple), c'est de le poignarder au coeur d'abord, sans qu'il se réveille, puis de prendre son temps pour découper tranquillement la pièce convoitée (surtout si la victime est placée sur une couche molle).Evidemment, si le coeur ne bat plus, on perd beaucoup de l'effet giclée, bien qu'on rique très fort d'être grandement éclaboussé quand même.Il paraît que le poison est l'arme favorite des femmes. On peut donc remplacer le poignardage initial par une bonne intoxication.