Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 09:39

Bon, puisque personne ne me l'a réclamé, vous allez l'avoir, ce fameux compte-rendu. Enfin, ce fameux blabla dans le vague. A propos de la blog party. La fameuse blogparty. Celle dont il faut parler, même que je m'aprête à le faire, justement.

La première édition de ce grand, très grand évènement (la blog party, le petit évènement qui monte, si j'ai bien compris, vu qu'il devait y avoir là dix fois plus de monde que l'année dernière (ceux qui y étaient, dites-moi si j'exagère) avait eu lieu, comme je viens de le dire dans la parenthèse (mais j'aime me répéter (et j'aime les parenthèses(chacun son vice, chacun sa merde))) l'année dernière. or, l'année dernière, petite sel tremblotante et hors de Paris que j'étais, je n'y étais pas allé. pire, cela ne m'avait fait ni chaud ni froid, je ne suis même pas certaine que je m'étais rendue compte de l'immense évènement que j'étais en train de râter.

Mais il y a des erreurs qui ne se répètent pas, et cette fois-ci, je peux dire "j'y étais". J'ai paumé le badge-preuve (mais ce n'est pas ma faute, ils étaient mal faits, ils s'accrochaient mal, la preuve, je ne suis pas la seule à l'avoir perdu (non je ne dénoncerai personne.Même sous la tortu...euh, si vous pouviez éviter les chatouilles, toutefois, ça m'arrangerait)), mais j'y étais quand même. Na. Comment ça, personne ne s'en souvient? ce n'est même pas vrai, mauvaises langues, j'ai meme été citée chez plein de gens, et j'en suis très fière (meuh non, ces notes, je ne les ai pas lues pour savoir si j'étais citée, bien sûr, je voulais juste lire les différentes visions du même moment...(toujours intéressant, ça, de lire les différents regards sur un même point...(je sais, d'ailleurs, certains en ont fait des exercices de style (mais ça prouve bien que j'ai des bonnes idées, parfois, même si d'autres les ont eues avant))) Bref, allez donc voir (entre autres) chez (ordre chronologique de publication (à ma connaissance (c'est vraiment la folie des parenthèses, ce matin)) : LSTScrontch, Peebee, Traitdejupiter, Héroïne, Schleuder, et sans doute tout plein de gens, mais comme ils ne me citent pas, ça compte pas. On est le nombril du monde ou on ne l'est pas, hein (je suis le nombril de mon monde, c'est déjà ça (cool, encore une parenthèse)) (si vous arrivez à suivre le fil de ce paragraphe, je vous offre, euh...Au moins toute ma reconnaissance. moi, en tous cas, j'ai renoncé)

Bon, et je racontais quoi, déjà? la blogparty...
Alors, je pense qu'on peut assez bien résumer la chose par "tout plein de gens" (même que des gens ont été refusés à l'entrée. Il ne fallait pas arriver trop tard, à la blog party...certains en savent quelque chose), "bière"(gnagnagna, on ne se moque pas), "musique, bruit, brouhaha", et euh..ben ça fait déjà bien.
Conclusion : rencontré des nouvelles têtes, mais avec lesquelles, la discussion ne fut pas facile, étant donné le brouhaha mentionné ci-dessus (mais ce sera pour une autre fois, j'espère), rerencontré des têtes moins nouvelles avec qui la discussion ne fut pas facile, étant donné le brouhaha mentionné ci-dessus (mais ce fut et ce sera pour une autre fois, c'est quasiment certain)
Ah, une autre conclusion : cela faisait longtemps que je n'étais pas allé dans une soirée du genre...Et donc, maintenant que le problème de la confiance en soi commence à se régler (oui, maintenant, je le reconnais, que je suis grande, belle, drôle et intelligente. il m'a fallu du temps pour accepter une vérité si difficile, mais désormais  voilà, c'est fait, je suis courageuse (et mes chevilles vont très bien merci)).), il va falloir commencer un autre travail : que cela se sache (je veux dire, que je suis belle, intelligente, tout ça). Autrement dit, apprendre à briller, et oublier les bonnes vieilles habitudes de la transparence. Et un jour, un jour...Euh..non, rien, en fait.

Alors bis quand même, à moi, on m'avait promis des ragots, du coeur, du cul et du sang. Moi, je trouve que le sang avait quand même une couleur très blonde (ou brune (mais non, je parle de la bière)), que l'amour s'est bien caché et que le cul...bah, je devais pas être au bon moment au bon endroit, hein...
( et en plus, je ne peux même pas saoûler les gens pour qu'ils finissent par raconter puisque les chances que je tienne l'alcool mieux qu'eux est de une sur un million (oui, je sais, qui a elle même une chance sur deux d'arriver, mais quand même (ouin, je ne me souviens même plus de la citation exacte (c'est lamentable)))
Enfin bon, la révélation de la soirée fut quand même celle de l'amour inconditionel et passionel que se vouent Schleuder et LST. Souhaitons à nos deux tourtereaux tout le bonheur du monde.
Quant à moi, je suis aussi tombée amoureuse : il s'agit du Zaf du même LST, qui m'a transportée jusque chez moi (dans tous les sens du terme(allez, un si joli jeu de mot, je ne pouvais pas le laisser passer, quand même...))(et si vous ne savez pas ce qu'est le Zaf, allez donc faire un tour chez lui)

Ce qui me permet une (très) habile transition vers la fin de la soirée, mon retour vers mes pénates à une heure raisonnable (trop peut-être, mais je ne suis pas encore prête à vivre certaines expériences métropolitaines)

La suite le lendemain, pour de nouvelles aventures festibloguiennes...mais je crois que cette note est déjà assez longue comme cela (en plus, j'ai encore rien à dire sur ce sujet (oui oui, parce que sur la blogparty, je n'avais rien à dire, hein, c'est pour cela que j'en ai fait des tartines. Pour pas que ça se voit (mais je crois que j'ai râté)))

humeur du moment : j'ai toujours faim, en ce moment. est-ce donc vrai que l'appétit vient en mangeant? en tous cas, là, je mangerai bien un bon bout de tarte au chocolat...
bande-son : les hauts parleurs qui m'empêchaient de comprendre la moitié de la plupart des conversations, ce fameux vendredi soir.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 07/10/2006 13:57

heure bleue : non, je ne peux pas dire, je suis rentrée bien avant lui...Bon, je ne sais pas s'il marchait précisemment droit, mais apparement si, il était sur ses deux pieds.LST : mais non, il n'y a pas de honte! Pour le Zaf..;Bouh, tu me brises le coeur. Et je ne suis pas vénale, moi (celui qui ricane a perdu), je n'irai pas acheter mon amoureux au magasin, non mais.

LST 06/10/2006 12:14

Ma réputation est faite... gaaargll. Avec Schleuder en plus... la honte!Bon, en ce qui concerne mon Zaf, sachez, chère demoiselle, qu'il est déjà maqué avec moi, vous n'avez aucune chance (avec celui-là en particulier du moins, sinon, il y en a tout plein chez Opel, et pour une somme modique qui plus est. Sauf que la somme modique en question, je ne l'ai pas...)

heure-bleue 06/10/2006 10:59

Tu peux peut être me dire si Schleuder est bien rentré chez lui à 4 pattes...

sel 06/10/2006 09:37

Schleuder : ah, c'est beau, l'amour...faudra nous envoyer les faire-part, hein...(de quoi, je ne sais pas, c'est à vous de voir) (tiens, question possible : c'est quoi, le pluriel de faire-part?)
Fiorgyn : Qu'en sais-tu, que ça ne me plaira pas?Bienvenue dans le coin, ceci dit!

Fiörgyn 05/10/2006 17:09

hé hé, si tu voulais du cul, fallais pas aller à ce genre de soirée...j'ai bien une autre idée, mais ça va pas te plaire...