Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

3 janvier 2007 3 03 /01 /janvier /2007 10:19

Dans la catégorie sel découvre la vie, je vous déconseille deux choses.

D'une part, faire le ménage dans la semie obscurité, c'est sympa, mais pas hyper pratique. ça fait ambiance, tu es prête à faire une déclaration à ton balai, mais le problème, c'est que le lendemain, le balai, il va pas témoigner pour dire que si, tu as fait le ménage, devant le proprio à qui tu es censée rendre les clés (mais bon, après tout, il fera nuit aussi...). Et ne me demandez pas "mais sel, pourquoi ne pas avoir allumé la lumière?" Elle était allumée, la lumière, mais cet appartement est vraiment stupide, j'y peux rien (oui, je suis comme ça, je lui crache à la figure maintenant, même s'il m'a rendu bien des services : mais c'est pour être moins triste de le quitter, vous comprenez...(et rassurez-vous, je n'ai pas la même attitude envers les gens))

D'autre part, faire un déménagement un premier janvier quand vous avez réveilloné jusque relativement pas tôt (enfin si d'ailleurs) dans la nuit. En même temps, c'est bien, c'est de l'émotion en barre, et après, vous êtes tellement crevée que vous ne pensez même plus. Et là, ne pas penser, ça m'arrange, en fait.

Alors du coup, la question existentielle du jour se limite à "mais bon sang, pourquoi donc demandent-ils de garder les tickets de RER jusqu'à la fin? Pourquoi faut-il ce ticket pour en sortir?"
Oui, je sais, c'est banal, mais que celui qui n'a jamais été poursuivi par cette interrogation me jette la première pierre (euh..ceux qui n'ont jamais ou presque pris le RER sont exclus (je suis masochiste, mais la lapidation, très peu pour moi, en fait)

Tout ça se résume à une chose  : ce qui devait arriver est arrivé : demain, grand départ.
Retour dans six mois.
C'est bizarre d'être triste et heureuse à la fois (pas la première fois que ça m'arrive, pourtant)

humeur : je vais dans une colocation. j'espère qu'il seront assez (agréablement, de préférence !) bizarres pour avoir plein de choses à vous raconter !
bande-son : Advienne que pourra, Benabar

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 04/01/2007 22:25

Tarmine : Non, ils ne pouvaient pas me reprendre. POur le ménage, j'ai été récompensée par la remarque positive de la proprio en question:)Milou : façon envoyée spéciale, je ne sais pas, mais de Rome, ça, c'est certain ! (j'y suis en cet instant précis, même)Mae : vi : Rome un jour, Rome toujours ! Euh...Oui, enfin, euh..non, en fait.Nain : bah, j'avais bien une autre proposition, mais ça aurait risqué de choquer les âmes sensibles comme la tienne...Et quant au balai : parce que tu crois, toi, que les couteaux et ciseaux à bout rond ont une autre utilisation que celle pour laquelle ils sont prévus ? attention : le sang est interdit sur ce blog : ça tache) à bientôt, Tim. Peebee : oui, c'est exactement ça ! Je suis bien arrivée, en tous cas. je ne m'y sens pas encore chez moi, mais ça viendra...j'espère. (mes deux logements à Paris, je m'y étais presque aussitôt bien sentie..Là, ça promet d'être un peu plus dur, mais bon, on verra)Ynaf : ben cette réponse aux commentaires, déjà, et sans doute bientôt une note !Phelycitée : pour l'instant, la maison est vide, pour cause de vacances..ça devrait se remplir bientôt !Merci Sophie..Bon voyage à toi aussi.Plume : euh..j'ai rien compris à tes explications:p Mais à bientôt:)Dicey : bah, je ne sais pas si ça va vraiment passer : finalement, en y réfléchissant, je m'aperçois que c'est ma vie entière que je passe dans ce genre d'impression...Sauf exceptions de vrais malheurs ou de bonheurs particulièrement forts.

Dicey 04/01/2007 17:39

Bon depart demoiselle!
Les departs mitiges, entre excitation et apprehension, entre joie et tristesse, je connais, moi aussi. Mais ca passe vite, car on se fait happer par le tourbillon de la vie.
Bises et bonne collocation!

Le Plume 04/01/2007 00:21

Pour le RER: une bonne partie des gares de banlieues n'ont pas de portillon. Avoir un portillon à la sortie est donc censé être dissuasif. D'autre part, s'il y a peu de contrôleurs, ça fait moins de travail de ne coincer que ceux qui essayent de les franchir sans billets, les portillons. A moins bien sûr que ce soit une manifestation supplémentaire de l'obsession française de remplacer la main d'oeuvre par des machines... Pour le reste: bon vol demain... et à bientôt.

Sophie 03/01/2007 22:43

Alors je te rassure, je me pose la question à chaque fois. Bon en même temps je dois prendre le RER une fois par an... Mais ça me questionne quand même :)
C'est marrant, on part toutes les deux demain... Moi pour un mois de vacances, je sais, c'est pas comparable... Mais on sera sur la route en même temps et dans un sens contraire :)
Bon voyage mamselle Sel et courage... Je pense bien à toi :)

Phélycitée 03/01/2007 20:07

Je confirme que ce n'est pas l'idéal les déménagements les 31 décembre, 1er janvier mais quand on n'a pas le choix. Bon retour en Italie et bientôt des nouvelles croustillantes sur tes colocs j'espère.