Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 09:31

Je sais que je découvre quelque chose que beaucoup savent depuis longtemps : bio et écolo ne sont pas forcemment liés.

Je veux dire, cela semblerait logique, pourtant : manger sain pour et sur une planète plus saine. Manger bio, donc, sans trop de trucs pourris pour la planète dedans (c'est vrai aussi pour les cosmétiques, mais j'ai l'impression que là, la mode est d'essayer d'allier les deux au maximum, quand même).

 

Mais en fait, non. Que ce soit souvent un gros machin commercial, cette histoire de bio, je le savais déjà. 

Mais il y a des limites. Quand une enseigne de restauration rapide bio (Ex*ki, pour ne pas la nommer) vend tous ses produits dans des emballages en plastiques, et surtout, propose pour les manger dezs couverts en plastique itou, même quand on mange sur place, je trouve ça gros, quand même.

 

Le pire, c'est que ce n'était pas particulièrement bon, en plus (en même temps, au combat entre les lentilles et les frites, les premières partent largements désavantagées, il faut le reconnaître)

 

(Mais oui, je sais que tous les partisans du bio ne sont pas comme ça, et blabla. En fait, quand on est écolo, on est quasiment forcemment bio en même temps. mais il ne faut pas oublier que l'inverse n'est pas vrai, voilà.)

(Par ailleurs, j'ai vu l'autre jour une émission sur Arte à propos des biocarburants qui en fait, ne sont pas si écolo que ça...C'était très intéressant)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dieudeschats 21/04/2011 21:43



Un groupement d'achat collectif, ils ont un contrat avec une ferme locale bio. Ca doit sans doute exister dans ton coin aussi, peut-être sous une autre forme (amap, etc.)



sel 21/04/2011 14:46



Le Plume : certes, mais ils sont renouvelables, eux, au moins. (mais bon, si on commence à parler production d'énergie, ça va encore être trop déprimant. )



Le Plume 21/04/2011 14:07



Bah, comme tous les termes à la mode, ils sont un vrai fourre-tout. Les biocarburant étant le cas le plus ridicule, puisqu'ils sont à la fois mauvais pour l'environnement et désastreux du point
de vue de l'alimentation de l'humanité...



sel 21/04/2011 12:06



DDc : mais malheureusement, je suppose que ton Gac n'est pas à Paris ?;) (ça veut dire quoi, Gac, d'ailleurs ?)



dieudeschats 21/04/2011 11:51


Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai renoncé à acheter des gousses d'ail bio parce qu'elles venaient d'Argentine, des patates bio parce qu'elles venaient d'Israël, etc. Mais là je crois que
j'ai trouvé un GAC local qui va me permettre d'éviter ces agacements ;-)