Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 19:19

Bon, j'ai toujours été casanière, c'est un fait. J'ai du mal à me pousser à sortir le soir, et si je dois voir des amis, je préfère que ce soit pour déjeuner que pour dîner.

Ajoutez à cela un besoin de beaucoup de sommeil, le peu de goût pour le coucher tard.

 

Et par là dessus, des difficultés de digestion qui font que la gestion de l'heure du repas est parfois un peu compliquée (je ne peux pas dîner à la va-vite 10 minutes avant un concert, par exemple, sous peine de voir le concert en question gâché par des maux de ventre)

Vous obtiendrez une Sel qui ne sort jamais de chez elle le soir, sauf exception. 

 

Même si cela me va grosso modo, c'est un peu triste.

Surtout quand cela me stresse à l'idée de devoir dîner loin de chez moi, et que cela gâche un peu le fait de voir les amis, ou la famille (je ne parle là que des invitations juste à dîner. Si je peux dormir sur place, il n'y a pas de problème).

Ou quand je supprime une soirée au concert parce qu'on n'aura pas le temps de manger en temps et en heure avant.

Et selon la mécanique bien connue, ça me stresse de stresser. Et ça me fout mal au ventre ce qui me stresse encore plus.

 

Et ça me rend triste.

 

C'est con

 

(oui, je sais, après ne pas avoir posté pendant six mois, revenir avec une note comme ça, c'est encore plus con. Je vous rassure, à part ça, tout va bien, hein !)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mia 16/02/2012 17:09


J'aurais essayé ;-)


Le blog c'est aussi un moyen de se défouler quand on est énervé alors 6 mois ou 2 jours, tu y écris ce que tu veux !


Mia qui est sortie mardi, mercredi et qui ressort ce soir :-/

sel 16/02/2012 16:56


neko : Voui, de même que mes "beaux grands-parents" ont finit par accepter que je ne mangeais pas beaucoup et que ça ne servait à rien d'essayer de me forcer à manger à part faire culpabiliser
tout le monde. bref.


En fait, le soir où j'ai rédigé la note, j'étais particulièrement énervée parce que justement, j'avais anticipé le truc, mais mal, et du coup, je n'y suis pas allée, à ce fameux concert.

Nekoneko 16/02/2012 16:01


Aaaah sortir le soir. Je n'ai pas exactement le même problème (moi passé 11h / minuit, je m'endors, quelque soit le lieu) mais le résultat est le même. Alors je négocie. Je propose aux amis des
pique-nique les we et des "goûters". Et quand je prévoie de sortir, je m'organise comme un général : repas léger, petite sieste avant de partir.... Pas facile, mais ça permet de gérer la soirée
sereinement. Et à la longue les amis comprennent (et les moins amis s'en vont. Au moins on fait le tri ! ;p)

sel 16/02/2012 12:25


Mia, tu essaies, mais ça ne marche pas des masses  (mais merci ;))


 


Ddc : C'est vrai que pour le moment, la plupart de nos amis n'ont pas d'enfants, ça aide ! (conclusion, faites des gosses, ça vous donnera une excuse pour ne pas sortir le soir, ou pour faire
venir les gens chez vous ;) 


(et pas cool, pour le cambriolage...)


 

dieudeschats 16/02/2012 12:09

Je te comprends bien... c'est rare qu'on rentre tard, nous aussi. Bon ça n'a pas empêché qu'une de ces rares fois, on soit justement cambriolés... ce qui a donné une raison supplémentaire pour
sortir encore moins souvent et moins tard ! On invite à présent rarement chez nous car nos connaissances ont souvent des enfants en bas âge et préfèrent de ce fait faire ça chez eux...