Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 18:32

Et donc, qu'en est-il, un an après ?

Qu'en est-il, après que le fameux évènement, tant préparé, soit enfin arrivé ?

A vrai dire, pas grand chose.

Evidemment, je n'ai pas soudain senti que je changeais d'identité. Je ne me sens pas plus Mme Nomdemonmari qu'il y a quatre ou douze mois. D'ailleurs, je n'ai pas changé ma carte d'identité. Ben non, puisque pour l'état civil, je suis, et je reste Mme (ou Mlle autrefois) Nomdejeunefille. On peut juste ajouter "épouse Nomdemonmari". 

Et ça me convient. Pour le moment.

A vrai dire, je fais au cas par cas. Je m'amuse. C'est rigolo d'avoir plusieurs identité interchangeables !

Si je dois marquer notre nom en nom d'expéditeur au dos d'une lettre, ce sera "M. et Mme Nomdemonmari", c'est plus court. Mais si c'est juste moi qui écris, alors, j'aurai tendance à mettre Sel Nomdejeunefille Nomdemonmari. Ou l'inverse. Mais comme c'est un peu long, je ne sais pas si je continuerai ainsi.

Je choque un peu les gens à ne pas vouloir complètement changer de nom. Souvent les hommes, à vrai dire. Pour une fois que je fais quelque chose de choquant, faut que j'en profite, je me sens trop la rebelle. Le mieux, serait que mon mari se fasse appeller M. Nomdesonépouse. Il est d'accord, mais moi, moins. Ben oui, y'a pas plus de raison qu'il prenne mon nom que moi le sien. Mais s'il y a la possibilité que ça aparaîsse aussi sur sa carte d'identité, pourquoi pas ?

Au boulot, c'est simple, j'ai pour le moment gardé mon nom de jeune fille. Sauf sur le bulletin de paie, car la gentille dame m'a demandé comment elle voulait qu'elle l'intitule désormais. Du coup, je lui ai donné la version composée.

Mais si un jour je change de poste, je n'ai vraiment aucune idée de comment je me ferai appeler.

Probablement que le nom comportera au moins mon nom de jeune fille, car je pense que c'est lui qui restera au final. Le nom-réflexe qui me fait sursauter si je l'entend. Ce nom dont soudain, les sonorités me déconcertent ("c'est moi, ça?"). L'autre est le mien "en tant qu'épouse". Et je suis heureuse et fière de le porter. Heureuse de voir du courrier adressé à M. et Mme Nomdemonmari, avec notre adresse et tout. N'empêche qu'il est incomplet. Est-ce que ça veut dire que j'aime moins mon mari que celles qui font un autre choix ? Je ne crois pas. Est-ce que ça veut dire que je suis trop individualiste ? C'est possible.

(ceci dit, faudra voir ce qu'il en est dans dix ans. Ben oui, parce que à l'heure actuelle, cela me semble aller tout autant à l'encontre de mon identité que l'on m'appelle "madame" plutôt que "mademoiselle". là aussi, c'est encore une sorte de jeu. Je rigolerai probablement moins dans une dizaine d'années, donc:p)

 

Par contre, il est à peu près certain que si enfants il y a, ils porteront le nom du papa. Parce qu'un nom composé à l'école, c'est la merdouille. Et porter juste mon nom, y'a pas de raison, et ça risque d'être mal pris par la société. Ma rebelle attitude ne va donc pas très loin. 

 

Humeur :Journée un peu étrange, aujourd'hui. Sans doute en partie simplement parce que je ne suis quasi pas sortie, d'ailleurs (oui, je sais qu'il faisait beau et pas trop froid, pourtant)

 

Bande-son : le silence de l'horloge et du clavier d'ordinateur.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 19/12/2012 21:08


Eh eh, Ariane, "mon mariage"...Est-ce un lapsus ?;)


Dans tout cela, effectivement, le plus important est de ne pas avoir l'impression de perdre son identité. Honnêtement, des fois, on se sent à la limite de la schyzophrénie !;) Depuis l'époque où
j'ai écrit cette note, les choses n'ont pas vraiment changées. A part que désormais, quand je lis mon nom avec juste mon nom de jeune fille, ça me donne l'impression de qqchose d'ancien, un peu
surranné, quelque chose de ma jeunesse (même si la lettre date de la veille). C'est que, au travail, j'ai pris le double nom, finalement. Et donc, souvent, les gens s'adressent uniquement à Mme
L'undesdeuxnoms. Je me suis habituée à porter les deux noms.


Et pourtant, quand je me présente à l'oral, j'ai encore du mal...J'ai même eu une période où je ne savais plus comment m'appeler. Juste le prénom, ou un pseudo, c'est plus simple !


Mais je n'ai toujours pas pris le temps/lapeine de changer ma carte d'identité:p

ariane 19/12/2012 13:48


Bonjour,


j'arrive un peu tard avec mes félicitations pour mon mariage !


Moi aussi j'ai divorcé, et comme je n'avais pas d'enfants, j'ai rompu avec ma belle-famille aussi, et j'ai été bien contente de retrouver le nom de ma famille.


Un peu le parcours du combattant ce changement de nom, dans les deux sens, du nom qui ne change pas vite au boulot, à la banque quoi m'avait d'abord refusé de mettre mon compte à mon nom de jeune
fille tant que je n'avais pas de jugement de divorce ! Alors que comme tu le soulignes, ton nom reste celui-là, l'autre étant un nom d'usage qui ne prend vraiment son sens qu'avec les enfants.


Mes enfants portent le nom de leur père, pas moi, et nous sommes aussi quelques mamans à l'école à ne pas porter le meme nom que nos enfants. Personnellement ça ne me gène pas, et ça n'a pas
l'air de gêner mes enfants non plus.Nos deux noms sont trop longs pour être accolés simplement.


Je crois que l'important est que chacun fasse comme il le sente, et que la femme ne sente pas qu'elle perd son identité.

Sel 15/11/2010 21:11



Armand : en effet, vous devez vous amuser, en ce moment, avec les histoires de flamand-francophone...!


 


Naline : en fait, ce changement de nom, ce n'est que devant la société. "en vrai" (devant la loi), il reste le même.


 


Mae : oui !


 


Lol, Sireli ;)


 


Heure Bleue : j'aime bien celui de ma mère aussi...Celui de mon père me convient aussi. Mais je comprends mieux maintenant l'attachement qu'elle a pu avoir pour son nom de jeune fille, ça, c'est
clair.


 


Peebee : si vraiment il y a bagarre, le plus simple reste probablement l'ordre alphabétique...


 


Merci de ton passage, et de ton témoignage, Ange-Etrange :) C'est vrai que ça doit se voir de plus en plus à l'école, ces noms composés, alors que "de mon temps", c'était assez rare...



ange-etrange 07/11/2010 21:06



Quand je me suis mariée, j'ai gardé les 2 noms accolés et depuis que j'ai divorcée, je continue à avoir ce double nom ce qui est ^plus pratique pour m'identifier en tant que mère de mon fils qui
a évidement le nom de son père.


De plus en plus d'enfants ont les deux noms accolés, surtout si les parents ne sont pas mariés... Certains ont même eu le nom de leur mère rajouté après la loi... Ca ne pose pas de problèmes
particuliers, surtout que j'appelle mes élèves par leur prénom...



Peebee 04/11/2010 15:29



Perso je serais pour que les deux personnes composent et prennent les deux noms (attention quand même de ne pas se bagarrer pour savoir lequel sera avant l'autre). Ca me paraît être une belle
preuve d'amour, surtout de la part du mari puisque l'usage ne va pas dans ce sens là.