Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 13:18

Tous les ans, à Paris, a lieu le même mystère : celui de la disparition des boulangers.

Je veux dire, bien sûr, les boulangers sont des gens comme tout le monde, et comme tout le monde, ils ont droit à des vacances. Mais pourquoi absolument au mois d'août ? Pourquoi pas la moitié au mois de juillet ? C'est bien aussi, juillet !

Parce que le problème, c'est que moi, je ne suis pas en vacances, en août (je sais, c'est bien fait pour ma poire). Lundi, j'ai dû faire six (6) boulangeries avant d'en trouver une ouverte. Le pain était même pas bon, en plus. Mais au point où j'en suis, c'est un détail. Il avait le mérite d'exister. A vrai dire, ça tenait même du miracle (quoi, j'exagère un tantinet ? Meuh non)

Bon, tant pis, je vais passer mes pauses déjeuner au resto (trop dur, la vie)(les restos, eux, savent qu'il y a plein de monde à Paris, en août, ça s'appelle les touristes, ça parle inglish ou japonish, et ce serait ravi de découvrir à quoi ressemble la fameuse baguette française.)

Alors, ami boulanger parisien, que dis-je, toi, mon frère, permets-moi de t'adresser cette prière : l'année prochaîne, discute avec tes petits collègues, mais néanmoins amis, pour savoir s'il serait pas possible de faire un petit partage : une boulangerie sur deux qui ferme en juillet, et l'autre en août. Cela me semble un deal honnête, non ?

D'avance, merci

P1090431.JPG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Schleuder 16/08/2010 20:02



De rien M'dame... c'est mon côté laculturecestcommelaconfiture.



sel 16/08/2010 13:55



Armand : c'est pas faux. J'ai testé du coup deux nouvelles boulangeries. Les résultats sont
mitigés, mais je pense que la carte est moins étendue au mois d'août (ce que je peux comprendre, par contre. Tant qu'ils font au moins du pain)


 


Ange-Etrange : chez mes parents aussi, mais pas ici, c'est pas juuuuste !


 


Guillaume et mae : moi, j'aime pas trop le pain de la machine à pain. ce que j'aime, c'est une croute bien croustillante...Ma mère en fait du bon, parfois (elle le fait pétrir par la machine,
mais  le cuit au four), mais bon, pas trop le courage de m'y mettre...


 


Heure-Bleue et Naline : oui...heureusement, plus qu'une semaine, après, le rythme "normal" devrait reprendre. Par contre, je ne suis pas pressée de retrouver les metros bondés...Oui, je sais, ces
parisiens, jamais contents...


 


Coumarine : j'ai fini par rendre mon devoir, mais par email, comme tu as vu;)


 


Schleuder : ah, enfin ! je me demandais quand quelqu'un ferait la blague ! merci, donc:p


 


Je Rêve : bonnes vacances !;)


 


Peebee : oui, bien sûr. Mais il y a aussi des gens qui restent, et des touristes...


 


Captain : la chaaance !:) Moi, mon problème, c'est pas juste le we matin, c'est tous les midis...:( 


 


Bienvenue, mademoiselle Bulle :) Et merci de ta proposition !:) bah, j'ai plus qu'une semaine à tirer, ça devrait être faisable :)



mademoisellebulle 15/08/2010 10:19



Ben ma boulangerie, elle est ouverte, et il y a même du bon pain! Par contre, c'est à l'extérieur de Paris (mais pas très loin!!!)


Si tu as envie de croissants, je t'en amènerai avec plaisir! :)



CaptainNavarre 14/08/2010 19:33



Je me souviens avoir bien galéré l'année passée, mais en 2010 ma boulangère a eu le bon goût de fermer en juillet et d'assurer par conséquent le service en août. Du coup, je ne connais pas la
détresse du dimanche matin, juste celle du samedi. Courage, septembre est bientôt là !



Peebee 11/08/2010 11:27



Une logique certainement purement commerciale de la part de nos boulangers... Comme il y a plus de monde parti en vacances en Août, ça leur ferait aussi moins de clients...