Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 22:59

Mais assez de digressions italiennes, et retrouvons notre île glacée là où nous l'avions laissée, à savoir, sous les toits rouges, en route vers le grand sud.

Or donc, il y eu un soir, même si le soleil ne se couchait qu’à 2-3h (enfin, il parait, puisque comme je le disais, je ne suis pas allée vérifier), il y eu un matin, et ce fut le deuxième jour.

Nous reprîmes donc la route, une route qui semble un peu aller de nulle part à nulle part, une route pleine brume, une brume elle-même pleine de montagnes (attention à ne pas se cogner !).

P1000485

P1000489

(admirez le vert du sol ! On arrive dans les verts paturages du sud !) (Par ailleurs, n'est-ce pas romantique, ces ombres dans la brume ?)


 Brumes dont émergent peu à peu…un désert de cailloux (une autre spécialité islandaise, ça, après le désert moussu), puis…Oh, des cascades !

P1000500

P1000496

P1000503

 

 Ce que nous ne savions pas encore, c’est qu’en Islande, il y a quasi autant de cascades que de moutons, ce qui n’est pas peu dire (bon, ok, j’exagère. Mais bon, prenez des montagnes, prenez des glaciers qui fondent, et vous aurez vite un bon lot de cascades). Celle-ci n’était pas indiquée dans le guide, alors nous avons fait genre « nous sommes de grands aventuriers » et sommes allés la voir (ce qui n'impliquait quasiment pas de détour, elle est tout près de la route)(d'ailleurs, en fait, cette cascade doit être connue quand même, car il y avait d’autres personnes pour la visiter, et des aménagements, sentiers, etc)

 

On pouvait même passer se faire tremper derrière le rideau d’eau. Nous ne sommes pas mécontents d’avoir pris nos K-way. Ce jour-là, il faisait moins froid que la veille, et surtout, il y avait beaucoup moins de vent, mais tout de même (je ne quitterai la chapka que l’avant-dernier jour, de toute façon)

Ici interviennent aussi mes premiers déboires de carte SD : eh oui, nous sommes au début du 2ejour, et j’ai déjà fini ma première carte…et je n’ai pas voulu me charger d’un pc pour ce voyage, ce qui, de ce point de vue, fut une erreur. Bref. J’avais heureusement prévu une 2e carte, mais de faible capacité, et vu le temps que m’a fait la première, j’envisage déjà d’en acheter une 3e. Mais nous n’en sommes pas encore là : admirons donc la cascade, elle le mérite.

P1000518.JPG

P1000520

P1000525

P1000527



 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

LBA 10/07/2011 13:23



C'est super beau !


J'en rêve de l'Islande et je confesse une pointe de jalousie :)



Mia 01/07/2011 18:06



Magnifique ces cascades (j'adore les cascades !)


Et le vert est bien vert... pas de pb de sécheresse !



maevina 20/06/2011 11:42



c'est grandiose, époustoufflant, assez écrasant ! quand on voit la gandeur des bonhommes, on peut mieux se rendre compte de l'immensité de ces paysages !



patriarch 18/06/2011 06:34



De quoi prendre une belle douche... sourires. Belle journée.



Armand 18/06/2011 06:15


Chère Sel, Tu as eu de la chance: de vraies routes! Quand nous avons visité, il n'y avait qu'une route: celle qui menait de Kevlavik (aéroport) et allait à la capitale. Quand nous prenions le bus,
dès les premiers kilomètres, les vitres se couvraient de poussière. Mais, pour les moutons, je vais probablement t'apprendre quelque chose: il y a d'énormes prés qui sont traversés par les pistes
(routes pour toi!). Comment fait-on pour que les moutons ne profitent pas de ces points de passage pour s'évader? A chaque point de passage, les hommes du crû ont creusé un petit fossé et placé des
piquets (sortes de poteaux téléphoniques) transversalement à la route, sur des poutres. Les autos et autobus passent (avec bruit) sans problème, en faisant rouler les rondins. Les moutons voient
leurs petites pattes s'enfoncer entre deux piquets et sont obligés de reculer. Les islandais n'ont pas de pétrole, mais des idées... C'est pour cela qu'ils ont inventé l'eau chaude avec les
geysers! (lol) Amitiés