Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 10:49

Depuis un mois environ, j'ai commencé à prendre des cours de guitare.

 

C'est chouette, c'est cool, mais ce qui devait arriver est arrivé : je n'y arrive pas. je n'y arrive pas ET je désespère. Non, parce que ne pas réussir à faire un barré après un mois, même en travaillant quasi tous les jours, c'est à peu près normal. Mais il est difficile de ne pas se comparer à ceux qui ont commencé en même temps que vous et qui y arrivent, EUX.

 

Je fais partie de ceux qui veulent savoir sans apprendre, et c'est d'ailleurs pour cela que je n'avais jamais vraiment essayé d'apprendre à jouer d'un instrument de musique jusqu'à présent : je sais que je me lasserai vite de faire des exercices chiants avant de savoir jouer convenablement. Et surtout, je sais que je n'échapperai pas à l'étape à laquelle..ben..je n'échappe précisemment pas en ce moment : le découragement.

En fait, c'est comme en cp : comme on part de rien, ou pas grand chose et qu'on a très envie d'apprendre à lire, ben on commence par faire des progrès rapides. Et puis, on finit par stagner, à moins faire de progrès, car on aborde des choses plus difficiles.

(je prends cet exemple, mais c'est un peu stupide, car je n'ai aucun souvenir de mon CP ni des difficultés que je pouvais avoir ou pas à l'époque. je ne sais même plus si j'ai appris facilement à lire et écrire ou non)

 

Bon, bref, et revenons-en au découragement. Au fait qu'on est nulle parce qu'on n'y arrive pas alors que les autres y arrivent. A la lutte pour ne pas abandonner tout de suite (ce qui serait bête, puisque je prends-paradoxalement- du plaisir à aller aux cours et même à faire les exercices)(en plus, je sais très bien qu'abandonner, ce serait le moyen pour mon moi-intérieur-dedans d'ajouter "tu vois bien, que tu es nulle, puisque tu abandonnes". )

Et que d'ailleurs, on est nulle là, mais on est nulle partout, et qu'on sait rien faire, et qu'on ne saura jamais puisqu'on ne sait même pas apprendre. Au fait qu'on est nulle, mais qu'on ne changera jamais, puisqu'on est incapable du début de volonté nécessaire pour essayer de changer.

La fatalité de la nullité, quoi.

 

Mais à part ça, l'année 2011 commence bien, comme vous le voyez, je pète la forme.

 

Bonne année à tous !

 

Humeur : et en plus, je viens de m'offrir une erreur professionelle (et stupide, comme la plupart des erreurs). Je suis donc nulle aussi au boulot. Heureusement que je ne suis pas médecin, parce que les erreurs sont potentiellement plus graves...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sel 13/01/2011 21:10



Oui, j'ai cru comprendre que tu joues pas mal de musique, et je suppose que ça n'a pas été facile tous les jours !:) Bah, là, j'avais eu un moment de découragement, que j'ai gravé dans l'écrit
qui reste, mais en vrai, ça passe, ça s'en va, ça revient...Bref. Mais les cours sont en groupes assez petits (5-6 personnes), ça me semble pas mal, comme formule. je veux dire, quand j'oublie
d'être jalouse des autres:p



dieudeschats 13/01/2011 16:59


Oui oui j'ai bien compris, ça me fait réagir aussi pour d'autres raisons, t'inquiète ;-) Pourquoi ne prends-tu pas des cours solo, si la comparaison te mine le moral plutôt que d'entraîner "une
saine émulation" chez toi ? Cela dit, quelqu'un peut avoir facile à commencer et ensuite stagner, et inversement : avoir des difficultés et après le déclic s'envoler ! Les difficultés ne sont pas
les mêmes pour tout le monde. Je trouve déjà ça très chouette que tu aies du plaisir à jouer dès maintenant !


sel 13/01/2011 13:49



DDC : ah mais j'ai dit que je me décourageais, pas que j'arrêtais :) (Et j'ai dit aussi que je savais que c'était normal de pas être virtuose après un mois, mais je trouvais pas facile que
d'autres fassent des progrès plus vite que moi. L'école est loin, et j'avais perdu l'habitude !)


 


Val : un état passager qui peut durer ! Merci de ton passage:)



dieudeschats 13/01/2011 13:25


Commencer un instrument à l'âge adulte c'est toujours plus compliqué, mais se décourager après UN MOIS quand même, je ris (excuse-moi c'est nerveux ^^) La première qualité requise en musique, c'est
la persévérance ;-)


valerie 11/01/2011 21:48



Etre "nul en" n'est qu'un état passager...


Et puis l'erreur est humaine!


Bonne année, Sel!