Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 13:37

Cela m'a pris comme une lubie, une de plus.

J'ai envie de (re)prendre le piano.

Mais pour reprendre le piano, il en faut un, de piano. Le coté encombrant est encore négociable, car nous n'avons pas encore totalement rempli notre palace, cela nécessitera juste d'accepter que cet espace ne soit pas, à terme, rempli de livres (mais après tout, ce serait un mal pour un bien). Le coté financier est un peu plus casse-pied. Non pas que nous soyons sur les rotules [si vous me pardonnez l'expression qui ne veut rien dire], mais simplement, cela m'embêterait d'investir dans un piano pour finalement me rendre compte que je n'en fais pas. Ce n'est pas comme vouloir se mettre au tricot et acheter de la laine (oui oui, j'ai fait aussi). Même la location n'est pas donnée donnée (ce n'est pas un reproche, c'est normal que ce soit payant voire cher, mais j'hésite à payer pour un truc que, peut-être, je "n'utiliserai" pas !).

Pourquoi toutes ces hésitations ? Lorsque j'étais au collège, je m'étais inscrite à des cours de piano. Mes parents avaient acheté un piano. Et je n'en ai fait qu'un an. Je m'en suis voulu, même si ma mère me dit que cela lui plaît, finalement, d'avoir un paino à la maison (elle-même en a fait dans sa jeunesse, et ma soeur pianote, même sans avoir pris de cours)

J'ai aussi fait, plus récemment, deux ans de guitare, pour finalement arrêter, par manque de patience, manque d'envie, aussi. Ce n'est vraiment pas mon instrument de prédilection, même si j'aime l'écouter.

Je ne sais même pas vraiment d'où me vient cette envie de jouer du piano, moi qui ne suis pas particulièrement mélomane.

Du coup, je suis quasiment certaine qu'une fois que le piano sera là, je n'y toucherai pas. Ou presque pas. Mais peut-être que si ? Peut-être que pour cet instrument que j'aime écouter, j'aurai de la patience ? Comment savoir sans essayer ?

 

Alors pour le moment, je laisse l'idée tourner en moi, tout en regardant les tarifs et me berçant d'illusions...

 

D'autant que si j'avais du temps libre à passer -et de l'argent à dépenser-, il serait bien plus sérieux de le passer dans une auto-école. Je trépigne de joie rien qu'à l'idée.

 

P1090455

Ombre et lumière sur olivier (et volet rouillé), Paris, juillet 2010

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

sel 13/06/2013 13:57


Merci à toutes les trois !:)


Oui, bien sûr, j'ai pensé à la location de piano, c'est même probablement parcela que je commencerais si je fini par me décider. Pensé aussi au piano électrique, mais j'ai du mal à repérer ce qui
est indispensable dans le choix d'un piano : le nombre de touches, le toucher...


Et non, je n'ai pas de connaissances assez proches géographiquement pour pouvoir aller faire du piano chez eux ! Par contre, Mia, je ne connaissais pas du tout le système de la location à l'heure
dans une salle remplie de pianos...On pourrait imaginer des abonements, comme pour les salles de sport;)


Pis de toute façon, comme je le disais à Alainx, cette note est un peu "dépassée" maintenant, car j'ai reçu une boite de pastels et depuis, je gribouille. Du coup, pour ne pas trop m'éparpiller
et comme les journées ne sont pas extensibles, je crois qu'il vaut mieux remettre les projets de musique à plus tard !:) 


 

Mia 13/06/2013 13:30


Très jolie photo !


Ah le piano... Moi aussi j'en ai joué et j'ai arrêté en commençant mes études. Un jour je me dis que je reprendrais... peut-être... que c'est dommage car j'ai tout oublié...


En lisant le billet j'ai finalement eu les mêmes idées que les précédents commentaires :
- un piano d'occas
- un piano électronique
- la location de piano


Y'a aussi : trouver un copain qui a un piano et qui accepterait que je joue en sa présence / que je vienne tous les samedis matins pendant 1h pendant qu'il va au marché / qui me laisserai une
paire de clés...


Et il me semble qu'il existait des "piano libre service". Du genre 15 pianos dans une pièce avec des écouteurs et tu peux réserver "une heure de piano" comme quand tu réserves un court de
tennis...


Bon courage !

dieudeschats 11/06/2013 20:03


Non je ne trouve pas ça ridicule, sauf quand c'est dans l'unique but de "paraître" ! J'ai plusieurs d'instruments chez moi dont je ne sais pas jouer... pas que je n'aimerais pas, mais pas le
temps (et par ailleurs sans doute pas beaucoup de profs pour des instruments majoritairement "exotiques")


J'avais oublié de dire que j'aimais bien cette photo :-)

Nekoneko 11/06/2013 15:00


C'est rigolo, je suis moi-même en train de me tâter pour reprendre la clarinette !


Moins cher qu'un piano-piano (et surtout moins lourd), il existe le piano électronique.


Mais le vrai secret, c'est la constance ... il faut en faire au moins une à deux fois par semaine pour ne pas perdre l'envie.

sel 10/06/2013 22:06


Raah, vile tentatrice ;) Surtout que oui, je trouve ça très beau, un piano


Mais en tant que musicienne, tu ne trouves pas un peu "ridicules" les gens qui ont un piano mais ne savent pas en jouer ?