Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 18:10

Quelle chose étrange que le sourire...Pourquoi est-ce que cette expression du visage, les coins des lèvres relevés, signifie-t-elle ce qu'elle signifie ? Comment se fait-il que quand on nous sourit, on a envie de répondre de même (sauf quand nous sommes de mauvaise humeur, bien sûr) ? Comment se fait-il que même les bébés, sans le savoir vraiment, reproduisent cette expression du visage ? Et pourquoi le rire est-il communicatif, comme le baillement, d'ailleurs ? (pour ce dernier, j'avais vu un reportage où ils disaient que c'était par solidarité, comme pour dire "tu vois, je suis pareil" !)

 

Mais après tout, l'inverse est vrai : pourquoi pleurer quand on a mal ? Je veux dire, pleurer quand on a mal aux yeux, ok, c'est parfaitement logique. Mais lorsqu'on est triste ? 

 

Tout cela n'a qu'une importance relative, ce qui compte, c'est que nous ayons les mêmes codes : sourire pour la joie, pour souhaiter la bienvenue, ou pour remercier ; regard plus maussade voire larmes pour la bouderie, la tristesse, la déprime.

D'ailleurs, les larmes sont-elles vraiment la marque de la tristesse, ou bien de l'émotion intense, triste ou heureuse ? Mais dans ce cas, si les larmes de joie sont plus rares (dans mon cas du moins), est-ce parce que les émotions heureuses sont souvent moins intenses que les tristes ? N'est-ce pas triste de penser que c'est le cas ?

Mais après tout, le bonheur est-il fait de joies intenses, ou au contraire, de ces petites joies distillées dans la journée, le café du matin, la lecture en terrasse, les promenades en nature, les repas partagés ? Mais si le bonheur se trouve en petite monnaie, et non pas en lingots, est-ce que cela ne le rend pas plus facile à supporter ? parce qu'après tout, si on devait pleurer, même de joie, à chaque fois, ne serait-ce pas un fatigant, à la longue ? (oui, pleurer, c'est crevant, je le sais d'expérience) Et du coup, peut-être que ce bonheur-là ne serait qu'à peine plus agréable à vivre que la dépression. Bon, j'exagère, mais disons que peut-être que ça gâcherait le bonheur en question. Ou alors, c'est ce que je me raconte, puisqu'il est quasi innacessible sur cette terre, du moins, de façon durable ?

Oui, je sais, je me pose trop de questions. Mais je vous rassure, rien de tout cela ne m'empêche de dormir. Ni de savourer mes week-ends à Rome. Surtout quand il fait beau, et que les cigales donnent de la voix sous les pins parasols.

 

redecoupee.-B-le-11-09-11.JPG

Villa Pamphili, en ce 10 septembre 2011

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Je Rêve 27/10/2011 11:25



Ah oui, les films, c'est radical !!! Même une bête série, hein, absolument  TOUT fonctionne avec moi !


Et sinon, tu vas bien depuis septembre ? :-)



Mia 30/09/2011 00:49



Euh parce que mes doigts ont fourché !


Y'a des sourires où on ne voit pas les dents, les gens sourient les lèvres fermées !



sel 29/09/2011 11:53



Galeopsis, Mia : en effet, je n'avais pas réalisé cela, on montre les dents en signe de paix...cela rend la chose d'autant plus étrange ! (Mia, je n'ai pas compris ta phrase "y'a aussi des dents
dont les dents..."???). Il me semble avoir entendu dire que les chimpanzé souriaient, mais je ne sais plus si on leur avait appris à le faire ou s'ils le faisaient aussi entre eux.


Mia, tu as tout à fait raison, les yeux ont leur importance dans le sourire. En fait, les plus beaux sourires sont des sourires de l'ensemble du visage.


 


Naline : cela dépend beaucoup des gens, c'est vrai :)



Mia 29/09/2011 10:38



Montrer les dents en signer de paix... vu comme ça... Y'a aussi des dents dont les dents restent cachés...


Dans le sourire, les yeux sont importants. On peut faire le mouvement des lèvres qui remontent tout en gardant un regard froid...


Quand au Bonheur ou aux Bonheurs, les deux existent, essayons de les savourer tour à tour selon les périodes...



naline 13/09/2011 21:49



Oh, chez moi, les larmes sont aussi souvent synonymes d'émotion, de bonheur...