Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 10:02

En voguant au fil des blogs, je suis tombée sur un article où, dans l'optique du think positive, il s'agissait de trouver 10 choses dont nous sommes fiers.Mais comme je suis nulle en positif, je vais quand meme commencer par 10 choses dont je ne suis pas fière puis on essaiera de trouver les 10 dont je suis fière (si elles existent). D'ailleurs, non, on va plutôt faire 5 et 5, sinon, e sera trop long et trop difficile.

Donc, 5 choses dont je ne suis pas fière :

1-De ne pas avoir entamé assez tôt dans ma vie une réflexion sur "faire des enfants, et pourquoi pas?" Certes, cela n'aurait peut-être pas changé la face de mon monde. Mais peut-être que si, en fait (oui, je sais, que voulez-vous, depuis six mois environ, mon horloge biologique a enclenché les sirènes et gyrophares. En complète contradiction avec mon cerveau, d'ailleurs)

2-Je suis assez complexée de ne pas avoir terminé mes études (il me manque juste un an), alors que frères, soeurs, mari et beau-frères/belles-soeurs sont tous et toutes qui ingénieur, qui diplômé d'une école de commerce bien cotée, qui médecin. C'est bête, sans doute un peu, parce qu'au final, j'ai un boulot qui me plaît assez et en tous cas, qui correspond à ce que je cherchais (par contre, j'ai pas intérêt à le perdre, parce que je sens que ça va pas être évident d'en trouver un autre), mais j'y peux rien.

3-Mes photos de mariage. Heureusement, c'est franchement pas grave, même pour moi.

4-Ma tendance de plus en plus prononcée à la flemmardise. En fait, globalement, j'ai la plupart du temps envie de rien faire, à part zombifier sur le pc ou devant la télé en papouillant le chat, et, éventuellement, faire du bon à manger, parce que c'est quand même important. Il est évident que le ménage est oublié depuis longtemps, mais aussi que je lutte pour continuer le code (que je ne suis pas fière de ne pas l'avoir passé à 18 ans, soit dit en passant), voire pour faire du shopping, voire pour voir des amis (sauf, éventuellement, s'ils viennent à la maison, d'autant que pour le coup, ça me force à faire le ménage sus-mentionné). Voire pour écrire des notes de blogs (sans blague)

5-Dans le même ordre d'idées, je suis incapable de me corriger, de faire des efforts...Et ça me saoûle parce que de ce fait, certains scénarios se répètent et deviennent lassants...

Bon, c'est facile d'en trouver 5 dans ce goût là, et j'en aurai plein d'autres à vous servir, mais après, on va dire que je m'auto-apitoie, donc on va passer à la suite.

5 choses dont je suis fière, donc, histoire de finir sur la note positive voulue à la base :

1-Malgré mes nombreux défauts (et les peu nombreux de l'Amoureux), je crois qu'on peut être fiers de pouvoir dire qu'on est heureux ensemble (enfin...dis, on peut...?). Certes, avec des hauts et des bas, surtout que le mois de novembre a souvent tendance à me pomper le moral et l'énergie, mais enfin.

2-Fière aussi, je le suis du coté professionnel. Parce que certes, je n'ai pas the diplôme et j'ai encore moins fait the école, mais enfin, à mon petit niveau, je crois que ma présence pendant 7 ans n'a pas été totalement perdue, et j'ai fait un ou deux trucs biens. Certes il a fallu le temps (plus, peut-être, que si j'avais eu le diplôme en question ?), mais enfin.

3-Fière de m'être inscrite à l'auto-école, même si j'en suis au plus facile (et plus chiant, aussi), le code !

4-ça se complique les amis. Bon, on va dire que je suis fière des progrès accomplis du point de vue de la confiance en moi : regardez, déjà, j'ai trouvé facilement 3 trucs à répondre à ce bon sang de questionnaire !Certes, j'ai pas fait ça toute seule, besoin de beaucoup d'aide et de soutien encore aujourd'hui, mais enfin, quand même !

5-Je sèche pour le moment, mais promis, je vais trouver quelque chose.

 

Voilà, c'était passionant, vous pouvez retourner à vos activités normales ! Et répondre aux questions en commentaire (du moins, pour les 5 dont vous êtes fiers), histoire que je ne me sente pas trop seule !

Repost 0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 09:57

Un petit questionnaire en passant pourquoi pas ? c'est amusant de temps en temps !(au moins pour moi, c'est déjà ça)

 

Et donc, voici un top 3 de mes héros de bd préférés :

 

Sans grande surprise, on trouvera Thorgal en première place. Pas besoin de vous faire un dessin (ah ah, quel humour, cette expression pour un héros dessiné, admirez) ni de grand discours sur le pourquoi du comment : il est beau, fort, intelligent, généreux et tout le blabla. le problème étant qu'il est tout le temps en vadrouille, pour cela, je le laisse à Aaricia.

 

Toujours sans grand surprise, Papyrus et sa copine Téti occuperaient la seconde place. Ils sont beaux, forts, nobles et généreux et...Non, je ne me répète pas, mais ça veut dire que j'ai pas trop changé de goûts entre l'enfance et l'adolescence !

 

Je citerai bien Astérix et Obélix, mais c'est pas tant les héros que la BD elle-même, que j'aime bien (enfin, ils ne sont pas beaux, mais quand même forts et généreux et intelligents (enfin, l'un des deux), donc ça va quand même). Bon, on va dire Idéfix, du coup.

Et aujourd'hui ? Aujourd'hui, je dois reconnaître que je ne lis plus beaucoup de BD, ou plutôt, je continue à relire toujours les mêmes sans trop me renouveler. En fait, la BD que je lis le plus régulièrement à l'heure actuelle, c'est peut-être bien celle de Boulet, mais c'est à peu près tout.

Allez,  en prime, je vous mets la fameuse photo de fleurs dont je parlais dans les commentaires de la note précédente, une fois la luminosité modifiée (non, je ne vous la montrerai en brut : c'est juste la même en plus clair et plus fade)

iris modifié

Humeur : en attente du technicien de ce maudit s*f*r* qui est censé venir enfin changer notre box en rade depuis 10 jours.

Humeur bis : z'avez vu ? J'ai mis la possibilité de laisser un avatar dans les comm:)

Repost 0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 12:23
Bon.
A part qu'il fait froid et que bonne année les gens, j'ai quand même pas grand chose à raconter, il faut bien le dire. Si vous êtes sages, et si je trouve le temps, je vous ferai une petite rétrospective maison en photos de mon année à moi. Vous serez bien avancés, mais bon.
En attendant, je vais vous montrer comme je suis culturée et tout : voici la suite tant attendue du fameux top 100 des livres les plus lus (en fait, ce sont ceux qui vous ont le plus influencés, cf ce lien )
Tadaa :

30. L'étranger d'Albert Camus. Un de ces livres dont, étonement, je ne me souviens (quasi) plus du contenu. Alors que l'incipit m'avait très fortement marquée. Tenez, même, j'en avais fait une note. Et je m'excuse pour la mise en page pourrie, partez remercier 20six, moi ,j'ai la flemme de tout refaire. (oui, je sais qu'on fête en ce moment le cinquantenaire de sa mort et qu"on" hésite à le transférer au panthéon)

31. L'écume des jours de Boris Vian. lu, mais pas aprécié plus que ça. Pas tout compris (c'est l'effet recherché, n'est-ce pas ?). on m'avait dit que c'était super beau et tout, mais ça doit être une beauté trop inaccessible pour moi.

32. Paroles de Jacques Prévert . Prévert, c'est celui que je cite toujours dans mes poètes préférés (sachant que je suis peu sensible à la poésie). Donc oui, j'aime beaucoup ce livre, même si ça fait longtemps que je ne l'ai pas repris.

33. L'alchimiste de Paulo Coelho Boarf, je l'avais lu il y a très longtemps, et assez aimé, en plus. mais j'étais jeune, hein. par contre, je n'en ai lu aucun autre du même auteur, parce qu'ils me sont tous tombés des mains au bout de quelques pages.

34. Les fables de Jean de La Fontaine Lu, même s'il doit bien m'en manquer une ou deux par ci par là.

35. Le parfum de Patrick Süskind Beaucoup aimé. Lu à l'époque de la sortie du film, film que je n'ai pas vu, d'ailleurs. Pis c'était un cadeau, et moi, j'aime bien les cadeaux:p

36. Les fleurs du mal de Charles Baudelaire. Je suis en pleine relecture. et je découvre de belles perles (oui, je sais, je débarque, mais bon). Et en particulier, qu'une phrase que j'adorais chez Queneau sans trop savoir pourquoi était une reprise un peu modifiée d'un vers de Baudelaire. Beau, le vers. Emotion émotion, comme quand, 10 ans après, on découvre une nouvelle blague dans Astérix (c'est exactement ça, en plus !)

 37. Vipère au poing d'Hervé Bazin Il était dans la bibliothèque de mes parents, mais je ne sais pas si je l'ai jamais lu. et si oui, il m'a laissé un souvenir au moins impérissable:p

 38. Belle du seigneur d'Albert Cohen pas lu, mais un jour, peut-être ? (j'avoue, j'ai la flemme pour le moment)

39. Le lion de Joseph Kessel . Lu. Aimé.

40. Huis clos de Jean-Paul Sartre. Lu. Beaucoup aimé. Mais j'étais ado, et j'aimais des trucs bizarres (faudrait que je le relise, tiens)(je dis ça parce que j'avais beaucoup aimé La Nausée, du même, et que c'est moins plus mieux bien que ce que 'avais pensé à l'époque. on vieillit, c'est horrible)

 41. Candide de Voltaire .
Lu au lycée. Oui, bah, je l'ai trop étudié pour pouvoir dire si j'aime ou pas. Mais il faut cultiver notre jardin. Les autres, on s'en fout, de toute façon, ils ne nous apportent que du mal.

42. Antigone de Jean Anouilh . Sais plus trop.

43. Les lettres de mon moulin d'Alphonse Daudet. tiens, ça aussi, faudrait que je les relise. mais je me souviens des 3 messes basses, et, surtout , et, bien entendu, de la chêvre de M. seguin. Ah, pauvre chêvre de M Seguin ! J'avais une cassette où il était lu. "Ouh ouh, faisait le loup ; Reviens, reviens, faisait la corne " et Puis, évidemment "et au petit matin, le loup l'a mangea". bouuuh que c'est triiiste ! (mais bon, elle l'a cherché, aussi. c'est ça que d'être une petite huitre trop curieuse (ah non, pardon, je confonds))

44. Premier de cordée de Roger Frison-Roche aah, encore des souvenirs de collège...J'avais beaucoup aimé...et ça a inspiré une rédaction où j'avais eu une bonne note, en plus. un livre très important pour moi parce que ma mère l'avait beaucoup aimé avant moi, étant une amoureuse de la montagne.

45. Si c'est un homme de Primo Levi pas lu. Enfin, pas encore.

46. Les malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur Hihi, oui, lu ! Même si je m'aperçois avec tristesse que là comme ça, je ne trouve pas d'anecdote à raconter. Tiens, y'a pas eu aussi un dessin-animé, fait sur ce livre ?

 47. Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne Si je l'ai lu, c'était contrainte et forcée. comme je l'ai dit, j'ai jamais trop été attirée par Jules Verne

48. Les fourmis de Bernard Werber J'avais beaucoup aimé, à l'époque, c'était pour moi aussi une petite révolution, ce bouquin (et la trilogie complète).Mais j'ai trop peur d'être déçue à relecture. Du même auteur, j'avais beaucoup aimé la trilogie des Thanatonautes. mais le retse  faisait un peu réchauffé, donc j'ai fini par abandonner.

49. La condition humaine d'André Malraux . lu, avec difficultés, et gardé très peu de souvenirs à part quelques citations. je crois surtout que j'ai rien compris, en fait (mais comme j'étais têtue, j'avais persisté à le finir malgré tout)


Et voilà ! Z'avez vu, j'ai été sympa, j'ai fait par 20, cette fois. Bon, y'en a encore autant à commenter, mais comme vous avez vu, j'y vais à mon rythme de sénatrice, hein :p
Dites, vous avez vu (je me répète, je sais) : j'en ai lu plein, en fait. Bon, il y en a plein aussi dont je ne garde aucun souvenirs, mais c'est pas grave, ça.

humeur : bibendum orange, bleu et même rouge. Oui oui, je sais, mais au moins, on ne dira pas que je n'essaie pas de donner de la couleur à l'hiver. Même si, je dois le reconnaître, il y a un beau ciel bleu à l'heure où je vous écris.
bande-son : Ponyo sur la falaise


Repost 0
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 10:12
Je tombée par hasard sur une interview dans laquelle la dame demandait à une autre dame de se prêter à l'exercice du questionnaire du Proust. Ce qui m'a rappelé que j'y avais déjà répondu (à une époque indécemment lointaine (mais c'est pas plus mal que ça)), c'était le 6 nov 2005. Ce qui m'a rappelé que tiens, ça m'amuserait de recommencer. Sans regarder mes anciennes réponses, évidemment, sinon, c'est pas drôle.

1. Ma vertu préférée : préférée, je sais pas, mais celle que j'admire le plus, c'est peut-être le courage (quand il n'est pas témérité, bien entendu). Bon, mais faire la vaisselle régulièrement est une vertu tout à fait acceptable, ceci dit.

2. Le principal trait de mon caractère : l'égocentrisme, c'est très net.. Et sinon, la fainéantise (c'est tout aussi net)

3. La qualité que je préfère chez les hommes  : ça, je pense que ça n'a pas changé depuis la dernière : le fait d'être digne de confiance. Je suis un petit être faible, que voulez-vous, alors j'ai besoin d'une épaule forte ( même si fragile à la fois, patati patati) pour me reposer, que voulez-vous. Mais réussir à me faire croire, même l'espace de quelques instants, que je suis une princesse, c'est fort, aussi.

4. La qualité que je préfère chez les femmes  : Qu'elle fasse un minimum attention au fait que nous aussi, des fois, on a des choses à raconter, et qu'il n'y ait pas besoin d'y aller au forcing pour cela (marrant, si on compare à ma réponse d'il y a euh..mince, 4 ans)

5. Mon principal défaut : j'ai déjà répondu, il me semble. On pourrait ajouter que je suis prompte à la râlerie, quand même, pour peu que j'ai un peu faim, ou que je sois un peu fatiguée.

6. Ma principale qualité : ma foi, je suis prompte aussi au sourire pourvu qu'il y ait un peu de soleil et qu'on sorte d'un bon repas. Dans mon principal trait de caractère, j'aurai dû mettre lunatique, tiens.

7. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : le fait de ne pas forcemment attendre en retour, pas immédiatement, du moins. Le fait qu'ils recherchent ma compagnie et n'attendent pas toujours que ce soit à moi de les contacter. Le fait qu'ils prennent part à mes soucis comme à mes joies (je suis égocentrique, je l'ai déjà dit).

8. Mon occupation préférée : lire, probablement. Mais regarder Fiancé se lever pour me faire le café, j'avoue ne pas détester non plus (sauf quand il est trop tôt du matin, comme c'est le cas à peu près tous les jours de la semaine).

9. Mon rêve de bonheur : ah, ça...Que les questions s'arrêtent enfin...Je crois savoir désormais qu'hélas, mon bonheur risque de passer par l'enfermement, au moins momentané, dans une bulle

10. Quel serait mon plus grand malheur ? La mort des proches, je pense.

11. A part moi -même qui voudrais-je être ? Sais pas, car je crois que qui que je sois, j'en serai insatisfaite. Même si j'étais dieu, je trouverai probablement moyen de ne pas être si bien que ça avec moi-même. Tenez, mon rêve de bonheur, finalement : être enfin en accord avec moi-même.

12. Le pays où j'aimerais vivre : Aucune idée. Mais il faudrait que ça soit francophone, ce qui restreint un peu le champ des possibles...Et je n'ai plus trop envie d'être loin de mes parents.

13. La couleur que je préfère : bleu, quand même et malgré tout.

14. La fleur que je préfère : boarf, un peu toutes. Les coquelicots, tiens. Les roses, les éternelles gentianes, et patati et patata. Les bougainvillier. Les rodhos.

15. L'oiseau que je préfère : j'y connais rien.Les petites mésanges ? Les frégates, au Mexique, étaient très belles, ceci dit

16. Mes auteurs favoris en prose : je refuse de répondre, trop compliqué. Mais en ce moment, je relis pour au moins la énième fois les Fortunes de France, de Merle, et c'est toujours aussi bien.

17. Mes poètes préférés : Prévert, Queneau, Du Bellay pour Heureux qui comme Ulysse, etc

18. Mes héros dans la fiction : ben du coup, Pierre de Siorac ;)

19. Mes héroïnes favorites dans la fiction. Boarf. Téti Chéri ? [edit : mince, j'ai encore oublié les Chihiro, Sheeta et autres ! Et Fio (de Porco Rosso) ! Alors que ce sont des héroïnes préférées toutes trouvées, quand même ! Il y a Sophie (du chateau Ambulant), aussi, à qui je ressemble pas mal, je crois...]

20. Mes compositeurs préférés : blabla Joe Hisaishi, blabla l'auteur des musiques du Roi et l'oiseau. Il y a des choses qui ne changent pas. (les Wises Guys aussi, dans un autre genre)

21. Mes peintres préférés : le Caravage, Vermeer

22. Mes héros dans la vie réelle : Mais Fiancé, enfin, quelle question !

23. Mes héroïnes préférées dans la vie réelle : la crétrice de Pandimon, peut-être bien. Je la connais mal, mais cette fille est (semble) admirable sur bien des points.

24. Mes héros dans l'histoire : Là, je sèche. Henri IV, allez, soyons fous.

25. Ce que je déteste le plus : tous ceux qui sont pas zentils avec moi.

26. Le personnage historique que je déteste le plus : la haine, c'est mal. Pis haïr quelqu'un de déjà mort, c'est vraiment se fatiguer pour rien.

27. Les faits historiques que je méprise le plus : pareil que ci-dessus. ils ont été, point.

28. Le fait militaire que j'estime le plus : la guerre, c'est mal aussi.

29. La réforme que j'estime le plus : peut-être bien la Séparation des Eglises et de l'Etat. Pis l'enseignement obligatoire, même pour les filles.

30. Le don de la nature que je voudrais avoir : la transplanation, sans aucun doute.

31. Comment j'aimerais mourir : dans mon sommeil.

32. L'état présent de mon esprit : pas envie de bosser :p

33. La faute qui m'inspire le plus d'indulgence : celle que j'aurai pu faire. Sinon, les fautes d'inatention, fautes de frappe, etc.

34. Ma devise : Entre bleu clair et bleu foncé ;)

Bande-son : I'm Osten, Niemann
Humeur : dans les préparatifs (dans 2 semaines, essayages de la roooobe !)

Repost 0
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 12:15
Et hop, voilà la suite du top 100. Bon, ceux-là m'intéressent moins, mais bon, ça me donne des idées de notes à bon compte, ce top 100, donc je ne vais pas me priver non plus.
Toujours pas de Harry Potter, c'est d'une tristesse !

11. La gloire de mon père de Marcel Pagnol : lu, vu, et aimé. Le film, il est mignon, quand même, non ? (et j'avoue avoir plus de souvenirs du film que du livre). ce bouquin, c'est un peu un de mes souvenirs d'enfance (mais pas ce qu'il raconte, c'est ça qui est marrant)

12. Le journal d'Anne Frank d'Anne Frank  Pff, j'ai dû le lire genre au collège, mais je ne me souviens plus. Enfin, je connais l'idée générale, hein, mais je la connaitrais me^me sans avoir lu le livre, de toute façon.

13. La bicyclette bleue de Régine Deforges : pas lu. Pas plus envie que ça. Encore une réponse qui me conforte dans l'idée que je me fais de l'âge de la majorité des "Français" de ce questionnaire (sauf pour Tolkien, d'accord). Ceci dit, ce livre contient le mot "bleu" dans son titre, ce qui est un bon point pour lui.

 14. La nuit des temps de René Barjavel Pas lu, mais il y en a plein d'autres du même auteur que j'ai beaucoup aimé.

15. Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough Richard Chamberlain... Pas lu

16. Dix petits nègres d'Agatha Christie. bah, je ne suis pas fan de romans policiers, mais bon, là, c'est différent. j'avais aimé, même si je n'en garde, une fois de plus, pas un grand souvenir (de toute façon, tant que j'ai pas relu un bouquin au moins deux fois, je ne m'en souviens pas (si si, en fait, c'est pratique, ça permet de réduire l'augmentation des livres dans ma bibliothèque)

17. Sans famille d'Hector Malot pas lu. bien sûr, il y a le dessin-animé, mais bon...J'avoue, là encore, je ne suis pas plus attirée que cela.

18. Les albums de Tintin de Hergé :  Lu, mais pas tous. je suis pas très "Tintin". Astérix, ça oui, ça, c'est de la grande BD !:p tintin, c'est trop sérieux et trop "carré" (oui, j'ai toujours été un peu rebutée par la forme des bulles dans Tintin et même la police de caractères...c'est comme ça...

19. Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell Non, j'ai juste vu le film et déjà, c'était pas une mince affaire, alors...ceci dit, si ça se trouve, j'aimerai bien

20. L'assommoir d'Emile Zola  pas lu. On a déjà parlé de Zola dans la note précédente, je ne vais pas en rajouter.

21. Jane Eyre de Charlotte Brontë  : Ah, enfin du vrai bon bouquin ! Pffiou, il a fallu du temps, pour y parvenir !

22. Dictionnaires Petit Robert, Larousse, etc. Euh..Il y a vraiment des gens pour lire ça de manière cursive ? Lu en partie, donc, mais je ne saurai le citer en livre préféré ! Pis je croyais qu'on parlait de romans ?

23. Au nom de tous les miens de Martin Gray : connais pas.

 24. Le comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas . lu, mais ce n'est pas mon préféré de Dumas (encore une fois, cf note précédente)

25. La cité de la joie de Dominique Lapierre  : pas lu

26. Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley : lu, mais ça fait partie des livres dont j'avais trop entendu parler avant de le lire, ce qui gâche un peu tout. du coup, je l'ai lu trop vite, je m'en souviens mal. tiens, une idée de livre à emprunter à la bibli, du coup.

27. La peste d'Albert Camus . ouaip. Beaucoup aimé. J'avais même trouvé des citations à recopier dans mon "carnet à citations", c'est dire. J'aurai aimé avoir le courage de lire le Mythe de Sisyphe, mais ce ne fut jamais le cas. un jour, peut-être...

28. Dune de Frank Herbert : lu les premiers tomes. Après, ça devient longuet. Mais les larmes des Fremen, "donner de l'eau aux morts", je trouve ça magnifique (et la description de ce peuple en général)

 29. L'herbe bleue Anonyme . non lu, mais ça aurait bien été mon genre, pourtant, à une époque. Maintenant, boarf.

Bon, d'un rapport très lointain : j'ai beaucoup aimé lire cet article. C'est rigolo, tout ça, non ? Bon, il est un peu ancien, mais il faut me laisser le temps de réaction. Pis si "fin août", c'est ancien, où va-t-on ? Bref, et "vive la langue française" (et lançons le débat, pendant qu'on y est : alors, pour ou contre la réforme de l'orthographe, dont nous parlait déjà Perret il y a au moins 20 ans ?)

Bande-son : Loreena MacKennit
humeur : gris et froid. Le (seul ?) point positif, c'est que ça me permet de reboire du thé, et ça, c'est cool.

Repost 0
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 11:40
Bon, il y a un questionnaire qui me titille depuis quelques semaines qu'il se balade sur la blogosphère. il s'agit de montrer un certain nombre de photos bleues. Vous vous doutez bien que je ne pouvais laisser passer cela sans rien dire.
Moi, des photos bleues, de mémoire, j'en ai pas trop (à part le ciel), et pis, je trouve pas ça si intéressant (à faire, parce que à regarder, à mon avis, photos ou mots, ce sera kif kif, hein...). J'ai plutôt envie de parler de bleu. je sais, c'est pas logique, une couleur, c'est fait pour être vue, mais c'est probablement précisemment pour ça que j'en ai envie.

Voici donc pour moi six  "photos" bleues :
-Alors d'abord, pour moi, le bleu, c'est des souvenirs de collège. Ma meilleure copine de l'époque était fana de bleu, parce qu'elle était fana d'un type (un prof, mais bon, on avait 14 ans, hein) qui avait les yeux bleus. (et une voiture bleue, mais bon, à 14 ans, on a le droit à tout, même à être vénale). Non, nous ne sommes jamais rentrées dans la voiture. en fait, nous n'avons jamais fréquenté le prof en question en dehors des cours.  Mais il avait les yeux bleus. Le prof a été oublié, mais le goût du bleu est resté, et ne nous a plus lâché.

-Ensuite, le bleu, ben tout bêtement, c'est le bleu du ciel, hein. Je respire bien mieux sous un ciel dégagé que sous un ciel nuageux. Et tant pis si en été, cela signifie des températures trop élevées. Je suporte relativement bien la chaleur, donc, c'est pas grave.

-Il y a le bleu des gentianes, ces fleurs de montagnes si jolies. Trouver la petite gentiane bleue , c'était la récompense après la longue balade de montagne. Et puis, elle m'avait permie de crâner devant les profs, lors d'une sortie de classe en Irlande, car nous avions trouvé cette fleur, et j'avais été la seule à pouvoir lui donner un nom. Qu'est-ce que j'avais été fière !:p
(celle-ci, de fleur, est aussi une gentiane, même si ce n'est pas exactement celle dont de parle précédemment. Elle est quand même d'un bleu rien chouette, non ? Je trouve que l'harmonie avec le jaune et le vert ets quasi parfaite. Monet aurait aimé, je pense)


Pis, tenez, ça me fait penser aux Fleurs Bleues, de Queneau. Si j'oublie de le mettre dans mon top 10 de mes livres préférés, rappelez-le moi, parce que j'avais beaucoup aimé. "...loin loin, ici, la boue est faite de nos fleurs...bleues"

-Pis en cherchant dans mes photos, tout compte fait, je vous ai quand même trouvé une belle illustration de "carré bleu du fond bleu", et je ne vois pas pourquoi je me priverai de vous la montrer.


(Bon, d'accord, j'aurai peut-être dû la recadrer un peu par le bas. Tant pis). La photo a été prise à Mazatlàn, Mexique, en hiver dernier.

-Le bleu, c'est aussi le bleu saphir, qui est quand même un des plus beau bleus au monde (ça tombe bien)

-Enfin, le bleu, c'est aussi un jeu. En effet, dans un jeu que je faisais, il y avait trois groupes, les verts, censés être rusés et retors (un peu comme des Serpentards, pour ceux qui connaissent), les rouges, qui étaient les courageux et un peu bisounours au besoin, et enfin, les bleus, timides et travailleurs (et endormis et peureux, vous en diront d'autres). Inutile de vous faire un dessin : j'étais chez les bleus (pour une fois, le hasard avait bien fait les choses)

ça fait six, et je vous passe le couplet que le bleu, c'est aussi la couleur des yeux de mon amoureux. Mais c'est vrai, pourtant.

Ah, et je passe le bousin à qui en voudra, mais en particulier à Maevina et LePlume (gniark gniark. Mais tu as le droit de faire ça en six entrées, hein. Six photos bleues, ne me dis pas que tu n'as pas ça en stock !)

humeur : c'est le we, et le ciel est bleu, justement. Un temps idéal pour aller s'enfermer dans un musée (pas ma faute si c'est le dimanche que l'entrée est gratuite, et non le samedi)

EDIT : Oh my..., j'ai oublié de vous donner THE référence bibliographique sur la question. C'est un petit livre (du moins, si vous le prenez en édition de poche, ce qui peut être dommage, parce que pour un livre comme ça, les illustrations sont vraiment importantes), très facile à lire et très intéressant : Bleu, histoire d'une couleur, de Michel Pastoureaux. Il a sorti récemment aussi une histoire du Noir qui est tout aussi passionante.
Repost 0
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 10:17
Alors, le grand truc en ce moment dans la blogosphère, c'est de commenter le top 100 des livres préférés des français. D'où vient ce top, je ne sais pas, je ne suis qu'une bête recopiteuse, et j'ai même pas sauvegardé le lien du blog où je l'ai trouvée, c'est dire (mais on la voit partout, de toute façon).

Et comme je suis un mouton, je vais faire pareil. Nous avons donc en gras ce que j'ai lu, et mes commentaires éventuels à la suite

1. La Bible . Bon, ça commence fort. Alors déjà, livre préféré, moi, j'aimerai savoir combien l'ont lue en entier, quand même. La Bible qui, comme son nom ne l'indique pas, veut dire "les livres", ben franchement, y'en a certains, faut se les farcir. Que celui qui considère que "Les Macchabée" (livre bien nommé), c'est le livre de l'année lève le doigt. Donc, en demi-gras, puisqu'en demi lecture. Quand je pense qu'en tant que "livre le plus vendu au monde", elle a été détrônée par le catalogue Ikea, ben...ben ça ne m'étonne pas plus que ça (si, ce qui m'étonne, c'est qu'il soit payant, ce catalogue). Ceci dit, ma soeur qui cherche un livre "roboratif" (autrement dit, au meilleur rapport "poids-quantité de texte", il me semble que c'est pas mal, comme idée.

 2. Les Misérables de Victor Hugo. Décidemment, les Français aiment les pavés...Ils espèrent peut-être trouver la plage dessous ? Pourtant, les Misérables, c'est pas vraiment une description de vacances ! Enfin, je dis ça, mais je l'ai même pas (encore) lu. mais j'avais bien aimé Notre-Dame de Paris.

3. Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry . Lu et relu, et surtout, écouté, dans la version de Gérard Philippe, la seule, la vraie, l'unique

4. Germinal d'Emile Zola Alors, je crois que je l'ai lu, mais c'est même plus sûr. Mais je garde des souvenirs du film, tout de même.

5. Le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien Ah ah, lu plusieurs fois, parce qu'il faut bien les trois bouqins pour s'habituer à la façon d'écrire de Tolkien, il faut le reconnaître pas forcemment formidable. J'ai beaucoup vu les films, aussi (et aimé, sauf Legolas:p)

 6. Le Rouge et le Noir de Stendhal Lu, mais ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Enfin, c'était moins pire que La Chartreuse de Parme, qui m'a franchement ennuyée, pour le coup

 7. Le grand Meaulnes d'Alain-Fournier
Lu il y a encore plus longtemps, mais ne m'a pas laissé très grand souvenir non plus. On m'en avait parlé comme un grand roman du style que j'aimais à l'époque, mais en fait, boarf (faudrait que je le relise, pour être honnête) (à mon avis, les personnes qui ont répondu à ce top 100 ont l'âge de ma mère, puisque c'était elle qui l'avait lu dans sa jeunesse et aimé (enfin, si je me souviens bien)

 8. Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne . Pas lu, et ça me fait même pas envie. marrant d'ailleurs comme Verne ne m'attire pas du tout.

9. Jamais sans ma fille de Betty Mahmoody ça, je connais même pas. ça fait quoi en place 9 ? interdiction de mettre en n°9 des romans préférés un bouquin que je connais même pas, non mais:p

10. Les trois mousquetaires d'Alexandre Dumas Lu, plusieurs, aimé, adoré, remâché. Mais j'ai encore préféré Vingt Ans Après. Et le Vicomte de Bragelonne est un peu longuet, mais Athos teeellemeeeent émouvant !*larme*

Et voilà, that's all folks pour aujourd'hui. Les autres, ce sera pour plus tard.
Quand même, les Misérables en 2e livre préféré...Mouais.
Et comme le premier est la Bible, voici une jolie lumière de vitrail. Si Dieu existe, et qu'il est ce qu'on dit, je veux bien croire qu'il ai créé au moins la lumière des vitraux. C'est bien une des dernières choses (avec peut-être la flamme d'un feu ou d'une bougies) qui pourraient encore me porter à prier, si je savais encore faire.
Encore Köln, mais pas la même église. D'ailleurs, je ne sais même plus le nom de celle-ci. Elle était tout près de la cathédrale, si je me souviens bien



Repost 0
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 00:00
Ben oui, quoi, ça fait longtemps, et je m'ennuie ce soir. Donc oui, je sais que ça n'a pas d'intéret, mais c'est l'avantage du blog et blabla.

1/ Une obsession ? Manger. Ben quoi ?
 2/ Que portez-vous aujourd'hui ? Jupe et sandales ! C'est l'été youpi youpa !
3/ Quel est votre moment préféré de la journée ? Celui où je me peux enfin me blottir dans le lit. Je change donc ma réponse à la question un : mon obsession, c'est peut-être bel et bien dormir.
4/ Qu'y a-t-il de spécial aujourd'hui ? J'ai découvert que décidemment, je hais Rome et son incapacité à offrir des transports en commun digne de ce nom. Ah non, tiens, ça n'a rien de particulier à aujourd'hui, ni d'une découverte.
5/ Qu'aimeriez-vous apprendre à faire ? Ne plus culpabiliser. pour rien du tout. c'est peut-être ça, le bonheur, d'ailleurs (bonheur égoïste, mais bonheur tout de même)
6/ Qu'allez-vous déjeuner aujourd'hui ? C'est déjà fait, et c'était des melanzane (aubergines) et zucchine (courgettes) grattinées avec de la chapelure et une polpetta di pollo, sorte de beignet de poulet en 10 000 fois meilleur.
 7/ Quelle est la dernière chose que vous avez achetée ? Euh, mon déjeuner, justement. Mon loyer, aussi, accessoirement.
8/Qu'écoutez-vous en ce moment ? Rien de particulier
9/ Quelle est votre saison préférée ? Le printemps, que ce soit les prémisses, avec les premières fleurs, à la fois fortes et fragiles, ou la fin, quand l'été est déjà là, qu'il fait chaud mais pas encore trop, tout ça.
10/ Qu'y a-t-il sur votre table de chevet ? Une lampe de chevet, avant tout, et un réveil, ou un téléphone faisant office de. Et un ou deux bouquins, des crèmes diverses et variées, et tout ce genre de choses.
11/ Comment définiriez-vous vous votre style ? Classique
 12/ Quel est votre but en ce moment ? Je sais pas trop, justement...Etre heureuse à mon niveau, des choses comme ça.
13/ Que pensez-vous de la personne qui vous a taguée ? Personne m'a tagué, je me suis servie toute seule:p
14/ Si on vous offrait une maison, où voudriez-vous qu'elle se trouve ? boarf, ça dépend si c'est pour y habiter ou juste des vacances.
15/Lieu de vacances préférés ? Aucune idée, mais j'aime autant que ce soit calme et qu'il y ait de jolies balades à faire. ça peut aussi être des musées, d'ailleurs. Et s'il peut y avoir du soleil, mais pas trop chaud non plus, alors là, on touche à la perfection.
 16/ Citez les choses sans lesquelles vous ne pourriez pas vivre: internet, mon petit confort moderne (enfin, si, je pourrais probablement, d'ailleurs, mais pastrès bien)
17/ Comment était votre enfance ? Comme ça, en un mot ? Euh...studieuse, on va dire, car je liasais beaucoup.
18/ De quoi souhaiteriez-vous vous débarrasser ? De mes angoisses
19/ Dans l'heure qui suit, vous pouvez vous rendre nimporte où dans le monde, où allez-vous ? ça dépend, c'est facile d'en revenir après ?
 20/ Quelle langue aimeriez-vous apprendre ? l'allemand
21/ Quels pays avez-vous visité ? l'Italie, la Suisse, des petits bouts d'Allemagne, d'Angleterre et Irlande, de Mexique.
22/ Que vouliez-vous être quand vous étiez enfant ? Je ne le savais pas, et d'ailleurs, c'était pas drôle.
23/ Qu'y a-t-il de réellement important dans la vie ? Manger et dormir, bien sûr.
24/ De quoi êtes-vous le plus fier ? de la bague que je porte au doigt et d'avoir harponné (bien que sans le vouloir à l'époque) celui qui me l'a donnée.

Evidemment, je ne le passe à personne de particulier.

Allez, et pour votre peine, je vous mets ces jolis lauriers fleurs. Pour une fois que je tombe à la bonne saison ! Il y en a partout, à Rome, et c'est super zoli.


Repost 0
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 10:12
Cela fait au moins six mois que le Captain m'avait passé ce questionnaire ! (il y a répondu là) Depuis six mois, je le reprends de temps en temps, l'enrichissant des nouveaux films que je vois. Le voici donc enfin complété (j'ai quand même séché sur deux questions, mais tant pis.
Voici donc :

Si j'étais...

Un film : Je sais pas, mais si ça pouvait être une comédie romatique à deux balles avec de l'humour, des amis et qu'à la fin, ils vivent heureux pendant des siècles des siècles amen, ce serait sympa, finalement, je crois.
Tenez ,Vous avez un message, par exemple.

Un réalisateur : Bon, ça commence bien, je suis nulle en réalisateurs, j'ai aucune culture. Peut-être Grimmault en temps que faiseur du Roi et l'Oiseau. Oui, un film qui me correspond bien, ça aussi, tenez.

Une histoire d'amour : Boarf, celle de n'importe quelle comédie romantique du style elle commence par le trouver con avant de se rendre compte que c'est un véritable prince, non, que c'est son véritable prince.(Vous avez un message, disais-je)

Un sourire : Un sourire ? Mais si je pouvais être celui de Mei, dans la bannière de ce blog, ce serait merveilleux ! En vrai, je serai probablement un de ces sourires mi-gais mi-tristes, un peu mélancoliques, jamais très sûrs d'eux...Peut-être le sourire d'un convalescent encore faible, ou celui d'une fillette qui vient de pleurer..;Oui, ce serait bien ça, tenez. Le film ? Euh...Bah, oh, bah, Totoro aussi, finalement. Ou n'importe quel film avec des gamines à consoler.

Un regard : Bon, faut que j'assume jusqu'au boût. Ce questionnaire traîne depuis des mois, alors tant pis, je le rempli avec ce que je connais. Et donc "elle est de ceux dont le regard est tourné vers le lointain", ici même.
Ah si, je sais, certains regards dans La visite de la fanfare. vraiment. (faudrait que je le revoie, ce film..). Remarquez, dans Edouard aux mains d'argents, je crois me souvenir qu'il y en avait des pas mal, aussi, de la part du Johnny D..

Un acteur : Boarf, aucune idée.

Une actrice : Peut-être Isabelle Huppert ? J'aimerai bien répondre Nathalie Portman, mais enfin, je crois que non, pas trop, en fait:p

Un début : J'aime bien celui du Chateau Ambulant, dans le brouillard des landes

Une fin : Probablement une fin du type "ouverte", où on ne sait pas tout, tout n'a pas été révélé, les personnages vont probablement continuer leur petit bonhomme de chemin, etc. Parce que, ue je sache, je suis encore en vie, il n'est pas temps de penser à la "fin" que je serai, merci.
Mais pitié, pas une fin du type de celle de Code Quantum (oui, je sais, c'est une série), où le Sam, il rentre jamais chez lui, booouuuh, c'est triiiiste !

Un générique :
J
e reste encore dans les Ghiblis, désolée, je vous disais que je n'avais aucune culture. le générique du Voyage de Chihiro me correspond assez bien, je trouve. Images comprises. Pour le côté mélancolique.
Mais j'en profite pour vous parler de mon récent coup de coeur en matière de générique : il s'agit de celui de Wall-E. Il est tout simplement génial. Le film est bien, mais le générique est génial. Voilà, c'est dit.

 

Une scène clé : Rah, Frodon en train d'hésiter à jeter l'Anneau...Moi qui ai tant de mal à faire des choix...Enfin, là, c'est pour une autre raison qu'il hésite, évidemment, mais n'empêche. Je me suis bien énervée à lui crier "mais vas-y, lâche le ce p*** d'Anneau, t'a pas fait tout ça pour ça !"

Une révélation : Pulp Fiction : je ne m'attendais vraiment pas à ce que ce film me plaise. En même temps, si on m'avait prévenue qu'on y voyait Bruce en (très) petite tenue, j'aurai probablement hésité moins longtemps à le regarder:p (non, je n'ai pas apprécié le film juste pour cela. Mais cela méritait d'être cité toutefois, voilà)

Un gag : la plupart de ceux d'Astérix et Cléopâtre. Les gags d'Astérix, c'est vraiment mon genre d'humour, je suis tombée dedans petite, et là, le film est vraiment à la hauteur des bd, il faut le reconnaître (c'est le seul de la série qui le soit vraiment, à la hauteur, d'ailleurs).

Un fou rire : Ben euh...pareil ? (je sais, je ne me foule pas, là)

Une mort : Allez, j'ose ? J'ose. Le tombeau des Lucioles.

Une rencontre d'acteur : Euh ? Peut-être Kate Winsley et Jim Carrey dans Eternal Sunshine of the spotless mind, parce que franchement, cela m'avait un peu étonnée, à l'époque (le film entier était un immense étonnement, en même temps). Dans un registre plus léger, je trouve que le duo Sophie Marceau et celle qui joue sa fille dans Lol fonctionne assez bien.

Un baiser : Peut-être dans Paris, je t'aime, quand on voit Nathalie Portman (justement) embrasser euh...je sais pas qui, celui qui joue son amoureux.  C'est dans une gare et tout tourne autour d'eux, mais eux restent là, ils s'embrassent. c'est une scène assez classique, mais je l'aime bien.

Une scène d'amour: Là, j'ai beau chercher...Celle que je serai, je sais pas, mais je trouve marrante celle de la fin du 5e élément. Dans Lol aussi, il y en a une qui est toute mimi, je trouve.

Un plan séquence : je sais pas ce que ça veut dire...*rougit*. Mais si la scène de la fontaine de Trevi de la Dolce vita en est une...Alors, voilà (je l'aime beaucoup, mais je ne m'y identifie pas, ouh lala, pas du tout. Et je ne ressemble PAS DU TOUT à machine, là, l'actrice). Ne serait-ce que pour la possibilité d'apercevoir cette fameuse fontaine sans des centaines de touristes devant.

Un plan tout court : dans Caro Diaro, quand on suit Moretti sur sa moto dans Rome. (je sais pas si c'est un plan, mais tant pis)

Un choc plastique en couleurs: Allez, on va faire dans l'orignalité : les Ghiblis en général. Et toc.

Un choc plastique en N&B: jules et Jim ? la Règle du jeu ? On l'avait étudié en classe de première, et pour une fois, noon seulement cela ne m'avait aps dégoutté de l'oeuvre, mais en plus, cela me l'avait fait aimé en l'aidant à comprendre...Oui, je sais, c'était le but de l'opération. mais bc'est pas toujours réussi. ma phrase préférée restant "Nous dansons sur un volcan". toujours autant d'actualité, il me semble...

Un choc tout court: Les oubliées de Juarez. D'accord, j'avais été particilièrement marquée parce que le frangin, il y habite, à Juarez. Mais pas que. Ce que décris le film est horrible, et c'est terriblemnent bien réalisé, j'ai trouvé.

Un artiste surestimé : Depardieu. Pff, il m'énerve ! Bon, sauf dans Cyrano de Bergerac, là, je l'ai trouvé très bon. Peut-être parce que j'ai vu le film à une époque où je connaissais pas encore bien l'acteur, et donc, où je n'avais pas eu l'occasion de le voir dans tous ces rôles qui m'ont énervée...Sais pas...

Un traumatisme : IPhénomènes. Maintenant, c'est fini et bien fini, mais j'ai eu du mal à m'en remettre, quand même.

Un gâchis : L'acteur qui a été choisi pour incarner Remus Lupin, qui est quand même bien moche. Ah, ou alors le Royaume des chats, qui est bien sympathique mais sans plus, alors qu'il y avait du potentiel pour en faire un truc vraiment bien. on pourrait aussi citer tous les Astérix sauf  Et cléopatre.

Une découverte récente : Plus si récent que cela, mais enfin la visite de la fanfare, un bon film que j'étais allé voir un peu au hasard...Enfin, suis allée voir Gran Torino hier, et je dois dire que j'ai été très agréablement surprise.

Une bande son : Ah enfin une question facile ! Joe Hisaishi, évidemment. Ou la musique de The Hours. Ou celle du Roi et l'Oiseau, encore. J'aime aussi la chanson de Jules et Jim, vous savez "le tourbillon de le vie", tout ça...

Un somnifère : Si j'étais un film somnifère ? Euhhh...Si ! In the mood for love. Un film d'une beauté évidente, et que j'aurai pu mettre en choc plastique, si j'en avais gardé plus de souvenirs.. Mais alors, pour le reste...bah, je sais pas, justement, étant donné son côté somnifère pour moi (est-ce que ça veut dire que je suis belle mais endormante ? Mouais, j'espère pas (et je ne pense pas non plus, en fait. Mais bon, c'est le pire film somnifère qui me vienne à l'esprit pour le moment)

Un monstre : schrek.

Un torrent de larmes : Autant je verse facilement une larmichette, autant les torrents de larmes en regardant un film sont assez rares chez moi...Du coup, je sais pas. peut-être le Tombeau des Lucioles, une fois de plus ?

Un frisson : Match point ? Un film que j'avais beaucoup aimé, mais qui me laisse toujours un peu mal à l'aise...

Un artiste sous-estimé : Je ne saurai me comprare à aucun artiste, sous-estimé ou non. Mais Miyazaki (who else ?), même si il est de plus en plus estimé en France, justement.


Un fantasme : Un Pratchett adapté en film et qui serait réussi !

Voilà ! Du coup, Captain, plus le choix, tu dois répondre à celui-ci ;)

Bande-son : Bah, la BO de Gran Torino, du coup.
humeur : bonne, mais fatiguée.
Repost 0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 14:30

Bon, j'ai eu envie de remplir un questionnnaire looong mais assez sympa à répondre, et donc, je n'ai pas résisté, même si personne ne me l'a nommément passé.


1- Quel(s) souvenir(s) gardez-vous de votre apprentissage de la lecture ?

Moi qui garde plutôt peu de souvenirs de mon enfance, j'ai paradoxalement pas mal d'images de mon CP. En particulier les deux gros cahier où on collait les feuilles, ce qui fait qu'à la fin de l'année, ils doublaient de volume. J'aimais, je crois, le bruit des pages quand on les tournait. Je me souviens de la maîtresse, elle portait un chignon sur des cheveux poivre et sel (expression que je ne connaissais pas à l'époque, évidemment, hein). Une des phrases avec lesquelles j'ai appris à lire, c'est "Pamela joue avec Nicolas. Nicolas, joue avec Pamela ! Pamela joue avec Nicolas ?" et autres "Pamela va à l'école".

2- Vos lectures préférées lorsque vous étiez enfant ?

Enfant enfant, ou enfant un peu moins enfant ? Nan, parce qu'il y en a un paquet ! Bon, j'étais abbonée à J'aime lire and co. Il y a eu les bibliothèques rose, rouge et or, vertes. J'ai beaucoup aimé aussi les livres d'Odile Weurlesse (ou un nom aprochant, je m'excuse si j'écorche son nom) qui avait écrit pas mal de romans pour enfants sur l'Antiquité, dont le Messager d'Athènes que j'ai beaucoup lu. Ah, j'ai beaucoup lu de bandes dessinées, bien sûr. Astérix et Papyrus, en particulier. Et, en cachette, les Dingodossiers, mais ça, ça devait être plus tard.

Nous allions à la bibliothèque municipale toutes les deux semaines et à chaque fois, je ramenais une manne de livres, dont je lisais la plupart, en plus. Alors je suis loin de me souvenir de tous...

3- Aimez-vous la lecture à haute voix ?

Ah ah, pas vraiment SAUF dans un cas précis : la lecture à deux, trois ou quatre (ou plus, mais j'ai jamais essayé). En particulier pour des livres comme Harry Potter ou le Seigneur des Anneaux (mais HP s'y prête plus, parec que c'est plus facile à lire, donc si on râte une phrase ou deux, c'est moins grave.).

J'appelle lecture à deux[...] quatre le principe qui consiste à lire chacun son tour une page à voix haute. ça peut être très amusant, et puis, ça permet d'avancer en même temps dans le livre (et donc, de ne pas se chamailler pour l'avoir (vu qu'à l'origine, c'était pour ça qu'on avait commencé à lire à plusieurs, avec Frangin et Frangine).

4- Votre conte préféré ?

J'avoue, je connais pas très bien les contes, et ne les aime pas plus que cela. Mais j'ai dans l'oreille la voix de la "madame dans la cassette" (je vous rassure, même petite, je n'ai jamais cru qu'il y avait une dame deans la cassette, ou du moins, je ne m'en souviens...je sais, aucune poésie) racontant la petite sirène. Bon, et tous les Walt Disney. mais c'est pas pareil.
Ah si, tenez, j'ai une réponse : le petit prince. De préférence lu par Gérard Philippe.

5- La meilleure adaptation d’un roman ou d’une pièce de théâtre ?

Pour la pièce de théâtre, j'avoue avoir beaucoup aimé celle de Cyrano de Bergerac, avec Depardieu. Peut-être parce que quand je l'ai vu pour la première fois, je ne connaissais pas Depardieu, et donc, je ne savais pas encore à quel point il m'énervait (dans certains des Astérix, en particulier). Sinon, je sais pas si ça compte, mais je connais même une adaptation que je juge meilleure que les bouquins : celle du manga Mushishi. Mais aussi, j'ai vu les épisodes avant de lire les livres, donc ça aide peut-être.

6- Apprenez-vous par coeur certains poèmes, répliques de théâtre, extraits de romans ?

Je l'ai fait, à une époque...Il m'arrive encore de noter des citations tirées de mes lectures, mais je ne les apprends plus...C'est triste, peut-être.

7- Avez-vous des livres ou des magazines dans vos toilettes ?

Non, je n'aime pas lire aux toilettes. En fait, ça ne me serait pas venu à l'idée si je n'avais vu d'autres le faire (enfin "vu" est un bien grand mot, du calme, je ne reluque pas les gens aux toilettes).

8- Avez-vous plusieurs lectures en chantier ? Combien ? Lesquelles ?

Ah ah oui ! C'est une de mes petites névroses à moi : je ne suis rassurée que si je lis au moins deux ou trois livres "en même temps" et si j'en ai au moins autant à lire à portée de main "pour le cas où". D'où ma joie, que dis-je, mon bonheur, d'avoir maintenant tous mes livres chez moi, dans ma bibliothèque qui manque évidemment déjà de place.

Nous disions donc :

-livre principal, celui que je trimballe partout : le maître et Marguerite, de Boulgakov. Je n'en suis qu'au début. Je suis un peu mitigée, mais rien que pour le chapitre 2 qui est magnifique, je suis contente de cette lecture, et je la continue, donc.
-livre de chevet : Anna Karénine, de Tolstoï. Oui, c'est mon trip littérature russe, en ce moment. Pis de temps en temps, lire des livre un peu plus évolués que les livres de Fantaisy, ça fait pas de mal (je n'ai rien contre les livres de fantaisy, au contraire, mais il faut de tout pour faire un monde)
-livre de salon et en général, relecture du moment : Asimov. Je passerai (remarquez le futur, c'est pas du conditionel) ma vie à lire Asimov. Et Tolkien, que je relis à petites doses aussi.
-livre que je relis indéfiniment parce qu'il a une place à part pis là en plus, on le lit à deux c'est rigolo (se référerer à la question 3) : Harry Potter. On a commencé par le un il y a un an et on en est au début du 4. POurquoi se presser ? c'est pas comme si le suspens était à son comble, au bout de la au moins 6e lecture !
-livre d'histoire du moment : j'ai tj un livre d'histoire en cours. Je le reprends relativement peu souvent, mais j'aime bien, de temps en temps. En ce moment, c'est bêtement le T2 de l'histoire de la France médiévale. il est pas super bien écris, alors ça avance pas, même en sautant des pages.

9- Le poète que vous ne cesserez jamais de relire / de vous réciter ?

Je suis assez peu sensible à la poésie. Disons que j'ai pas mal lu Prévert. Disons aussi que cela m'avait amusée d'étudier les "Vivez si vous m'en croyez, n'attendez pas demain", et les "Heureux qui comme Ulysse". ce dernier, pour des raisons évidentes, continue à être peut-être un des poèmes qui me touchent le plus. On peut continuer avec le "si tu t'imagines, fillette fillette" du père Queneau.

Sans oublier le "Suis-moi là tout n'est qu'ordre et beauté" honteusement copié sur les Inconnus, et le "Waterloo Waterloo morne plaine", plagié sur Goscinny (ben oui, quoi, je les ai lu d'abord chez les Inconnus et Astérix, et quelle surprise et quelle joie, quand j'ai découvert les originaux !)

 

J'avais bien aimé aussi étudier les poèmes de Hugo (justement), mais pas de là à le lire pour le plaisir. Faut aps pousser, non plus.

10- Le livre que vous avez lu le plus rapidement ? Le plus lentement ?

Le plus rapidement : il y a un certain nombre de lires que j'ai lu en une journée : c'est facile, il suffit qu'il soit court ! (Nothomb, par exemple). Mais bon, il y a des livres plus longs qu'on lit rapidement aussi, parce qu'ils sont prenants. En général, pour moi, c'est de la fantaisy. J'avais lu assez vite je crois les derniers tomes de la trilogie des guerriers du silence, que j'avais bien aimé, à l'époque.

Le plus lentement : Voyage au bout de la nuit. J'ai mis plusieurs années à le terminer (en lisant d'autres choses en même temps, hein !!), mais je l'ai fini quand même.

11- Préférez-vous les éditions de poche aux originales ? Pourquoi ?

Je préfère les Poches pour des raisons de poids et de facilité de transport. Après, j'ai par exemple une édition complète du Seigneur des Anneaux, très loin du livre de poche, donc, et je l'aime beaucoup, même si on ne peut pas le lire allongée. Disons que si une édition vraiment de luxe existe, qu'elle est bien faite et qu'elle se justifie (avec des images et tout), alors, je la préfère, mais sinon, autant garder le livre de poche, qui, en plus, est moins cher.

12- Le(s) livre(s) que vous ne rangez jamais dans votre bibliothèque et qui traînent toujours ?

Aucuns : ils y passent tous. C'est un tel plaisir de ranger le livre de la bibliothèque, puis de le sortir pour le lire, que ce serait dommage de s'en passer. C'est mon acte de possession à moi : ranger le livre dans la bibliothèque.
Par contre, je ne range jamais un livre pas encore lu. Il est dans une pile à part (ou un rayonnage, pour les périodes fastes en place)

13- Quel est votre rapport physique à la lecture ? Assis ? Couché ? Debout ?

Le mieux, c'est assis. Si je veux lire longtemps, c'est la position qui me convient le mieux. Sauf pour la lecture avant de se coucher, mais qui a un but d'endormissement en plus du reste, pour laquelle je suis allongée.

(le reste du temps, je préfère ne pas m'allonger pour lire de peur, justement, de finir par m'endormir)

14- Vos lectures sont-elles commentées, crayon en main ?

Non, sauf pour les livres d'histoire. Ou pour les livres en langues étrangères où j'écris le vocabulaire quand j'ai le courage de le chercher.

15- Offrez-vous des livres ?

Quand on m'a donné un titre précis, oui, mais sinon, boarf. C'est assez difficile, finalement, d'offrir des livres. Alors que c'est facile à acheter pour soi. Donc, autant laisser les gens le faire eux-même. Ou alors, si je dois offrir un livre à qq'un qui ne l'a pas demandé, ce serait à quelqu'un qui lit peu et à qui je voudrais faire découvrir la lecture. Quelqu'un pour qui un livre ne sera pas banal, quoi ! (je dis ça, et pourtant, recevoir un livre me fait toujours plaisir, s'il est bien choisi, du moins). Ou encore, pour compléter un autre cadeau, j'offre un livre que j'ai aimé et que je me dis qu'il plaira peut-être à la personne à qui j'offre le cadeau.

16- La plus belle dédicace, que ce soit de l’auteur ou de la personne qui vous l’a offert ?

Assez rarement les personnes ont écris dans les livres pour moi. Mais j'ai une ou deux phrases que je sais par coeur à force de les avoir relues.

17- Quel est votre rapport sensuel au livre ? (Odeur, texture,…)

Alors, je me souviens d'un bouquin de philo de terminale qui sentait le neuf et que je sniffais carrement.


Sinon, j'ai déjà parlé de l'odeur d'une des bibliothèques de mon enfance.
D'une manière générale, j'aime les bibliothèques municipales, j'y suis à l'aise.

J'ai longtemps eu le le tic de tripoter les pages en lisant, au point de les noircir et d'abîmer beaucoup le livre. je faisais cela pour éviter de me ronger les ongles. Quand je me suis rendue d'à quel point ça abîmait le livre (mes ongles repoussaient plus facilement que le livre ne se nettoyait:p), j'ai essayé d'arrêter, mais trop tard, le pli était pris...

18- Quels sont les auteurs dont vous avez lu les oeuvres intégrales ?

Pffiou. Euh...J'ai lu beaucoup d'Asimov, mais sans doute pas tout, étant donné le côté prolifique de cet auteur.

19- Un livre qui vous a particulièrement fait rire ?

Les Pratchett ! peut-être en particulier Mortimer, mais la plupart des disques mondes sont bien fendarts, quand même.

20- Un livre qui vous a particulièrement émue ?

Ouh là, mais euh plein ! tellement que j'ai pas de titre qui vient, là !
Ah si, tenez. Quand j'étais ado, j'étais toute émotionnée par la lecture de "la mort d'Eric" (de la série Le prince Eric, de Serge Dalens). Tout est dans le titre du bouquin, et moi, j'étais amoureuse du héros (quelle jeune fille a lu ce bouquin sans tomber amoureuse du héros, hein hein ? Aucune, à mon avis), alors forcemment...Ce qui me touchait le plus, je crois, c'est qu'il mourrait le jour de ses 18 ans et tout à la fin de la guerre. Rah la la...
Je me souviens même avoir ajouté "Swendenborg" sur les cartes de la Norvège (enfin, de l'Europe) qu'on trouvait dans les agendas.

21- Le livre qui vous a terrifiée ?

C'est une série de BD : Monster. Je l'ai lue une 2e fois dernièrement, ce qui a exorcisé un peu tout ça, mais je me souviens en avoir fait des cauchemars à première lecture (bon, il faut dire aussi que j'avais lu les 20 tomes presque d'une traite et qu'en plus, je n'étais aps chez moi, que je préparais un permis de conduire avec un prof avec lequel je ne m'entendais pas, enfin bon, pas l'idéal, quoi)

22- Le livre qui vous a fait pleurer ?

Ben, je vous l'ai dit, la mort d'Eric, ce pauvre petit !
Je sais pas, je pleure moins sur les livres que sur les films, je crois. J'ai souvent été toute attristée, mais de là à pleurer, ça a dû arriver, mais je ne m'en souviens pas particulièrement.

23- L’avertissement / L’introduction qui vous a le plus marquée ?

Boarf, euh...Celui des Confessions, à force de le relire pour le bac de français ?
Ah si. Le texte de Pennac (qui est plutôt en 4e de couverture, je crois) où il énonce les droits du lecteur. Dont celui de sauter des pages, ou de ne pas finir le livre. ce fut une mini libération pour moi:p

24- Le tire le plus marquant, original, décalé, astucieux ?

Encore une fois, on devrait trouver ça chez Pratchett. Voire chez son traducteur (guet des orfèvres, par exemple. Ou Les zinzins d'Olive Oued. Ou Mécomptes de fées. Ou autres).

25- Décrivez votre bibliothèque ?

Déjà, elle existe, et rien que ça, c'est une joie, que dis-je, un bonheur. Bon, j'exagère peut-être, mais quand même. Alors, les romans sont rangés par ordre alphabétique d'auteurs. Sauf exceptions, je les ai tous lus (il n'y en a pas tant que cela, juste trois ou quatre rayonnages)
Un étage est pour les bd, et les Harry Potter, qui ne sont pas avec les romans pour des raisons de place (ils sont là en plusieurs exemplaires (c'est ça, la vie à deux...mais on s'est bien débrouillés, c'est le seul bouquin, plus ou moins, qu'on avait en double. Et encore, mes exemplaires étaient en anglais) (en fait, LE grand avantage de la vie à deux est là : une grande quantité de nouveaux livres à découvrir à portée de main. Le bonheur)
Un rayonnage ets pour le "bazar" : les livres grands formats, les guides touristiques, tous els trucs et les machins que je sais pas où mettre.
Pour finir, les livres d'histoires (un bon rayonnage, quand même)
Et à part, il y a les livres "à lire ou à relire".

26- Les livres dont vous vous êtes finalement débarrassé ?

Bah, il a fallu faire un sérieux tri, étant donné que la bibliothèque-meuble actuelle est celle qui était dans ma chambre chez mes parents. Mais normalement, aucun livre n'a été jeté, ils ont été donné. Je fais pas la liste, il y en a pas mal, quand même. tenez, un livre d'une collection que je n'aimais pas (on me l'avait offert) qui récoltait une série d'extraits de livres sur un thème précis, ici, l'Egypte. J'aime pas les extraits, donc j'ai pas aimé le livre.
 

27- L’endroit le plus insolite ou vous lisez ?

Boarf, aucun : aucun endroit n'est insolite, pour lire (d'ailleurs, si. La baignoire est un endroit insolite car le papier a horreur de l'eau. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles je ne lis jamais dans le bain (outre le fait que je prenne assez peu de bains))

28- Il ne vous reste que trois jours à vivre : que souhaitez-vous lire ou relire ?

S'il me reste trois jours à vivre, je ne sais pas si je prendrais le temps de lire quoi que ce soit, mais bon...Probablement ce que j'aurai sous la main. Ou un bon vieux Tolkien. Je sais pas. Ou La Bible ?

29- Votre livre d’art préféré ?

Boarf, pas du tout mon truc, ça. Mes parents ont le livre sur "la Terre vue du ciel", vous savez. Il y a quelques photos sympa. Mais sinon, je sais pas.
J'avais vu une exposition de photos sur la Pietà de M-Ange qui aurait pu faire un livre d'art tout à fait convenable, mais vu que je l'ai pas acheté, je suppose que ça ne compte pas.

30- La bibliothèque idéale ?

Extensible à l'infini ! Pour ce qui est de la déco, il faudrait voir, mais du bois, ce serait pas mal. Pis faudrait une femme de ménage avec, pour faire la poussière, parce que sinon, ça ne donne pas envie de s'y installer (de toute façon le jour où j'aurai de quoi avoir une pièce juste pour les bouquins, je pourrai bien employer une femme de ménage, hein, non ? Et : non, je ne compte pas faire plus que le nécessaire (les pièces à vivre, donc) pour ce qui est du ménage moi-même. Si j'ai un jour des pièces en plus, euh...On verra quand on y sera, de toute façon, c'est pas demain la veille, a priori)

31- L’incipit qui vous a le plus marquée ?

"Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas." cette phrase m'a toujours semblée immense. Et alors, en début de livre, comme ça, ça frappe. (à tel point que le livre lui-même (l'Etranger de Camus, pour les ignares) ne m'a pas plus marquée que cela). C'est vrai, quoi ! Il sait pas si c'est hier ou aujourd'hui ! Et il dit "maman", pourtant !
J'en avais même fait
une note (il y a longteeeemps), que j'avais trouvée géniale sur le moment, mais qui en fait boarf. Bref.

"Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple et dont l'exécution n'aura point d'imitateur". Souvenirs de Première (bon, d'accord, j'ai triché pour retrouver la phrase exacte, mais je m'en souvenais presque).

"Longtemps je me suis couché de bonne heure". Non, rien, ça m'amuse, c'est tout. Et en vrai, je n'ai lu que le premier tome de la série (A la recherche du temps perdu, évidemment). Mais j'ai lu le passage de la Madeleine, qui est bien sympa, c'est vrai. Il est plutôt en début de livre. A mon avis, c'est pour ça qu'il est célèbre.


32- La clausule qui vous a le plus marquée ? (La dernière phrase d’un livre)

C'est marrant, je me souviens bc moins des phrases de fin. Bien sûr, il y a le jardin que Candide doit cultiver, des trucs de ce genre. Ou le fameux All was well (je dis pas de quoi c'est tiré, je pense que c'est assez récent pour qu'on le considère comme un spoiler). Oui, ce All was well là m'avait marqué, surtout qu'il concluait ds années d'attente de la fin de l'histoire.

Voilà !
Bon, je ne refile pas le bouzin à Fio, parce que je reconnais qu'il est long (très) à faire, ni à Pem, qui serait capable de nous expliquer qu'il a appris à lire dans son caca.
Par contre, j'aimerai bien lire les réponse de Shopgirl (si tu passes par ici), de Je Rêve (si tu trouves le temps au milieu de ta rentrée) et de Ze captain (promis, je m'attaque bientôt à celui que tu m'avais filé il y a quelques semaines)

humeur : TGIF !
bande-son : la musique de Kill Bill, là (he shot me down bang bang). J'ai aps aimé le film, mais j'adore cette chanson.
Repost 0