Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Le monde et vous

Recherche

Post-it

Entre bleu clair et bleu foncé

Archives

19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 21:04
Grâce à Sophie, J'ai à mon tour reçu le fameux questionnaire-qui-n'en-est-pas-un, ça s'appelle un "tag", mais moi, j'aime pas tag(je crois que ça me rappelle des cours d'anglais, en fait), donc je l'appelle comme je veux, bref, celui qui court tel le furet sur toute la blogosphère, ben je l'ai reçu aussi.

Je disais quoi? (oui, je suis perdue même à la première phrase, ça promet) Oui, "grâce à". Parce que je sais bien qu'il est de bon ton de se plaindre lorsque ce genre de chose arrive, mais quand même, si je l'avais pas reçu, j'aurai été un peu déçue. Donc, merci Sophie.
Pis bon, ce genre de choses, ça permet de donner une excuse pour parler de soi, et, bonne ou mauvaise, toute excuse est bonne à prendre pour cela.

Bref. On a eu "les 20" puis "les 5 (ou 7? je ne sais plus) révélations sur soi". Maintenant, il s'agit de 6 "choses/habitudes/tics important sur vous-même". Le truc amusant, c'est que parfois, on voyait les consignes avec "chosesetcaeteratics PAS importants sur vous même". C'est pas grave, ça en revient au même : la plupart des choses sont importantes pour nous et pas pour les autres. Voire peut-être vice versa. De toute façon, il s'agit de moi,donc,c'est important.

Reste plus qu'à trouver les "trucs" en questions.

Alors, puisqu'il est question de tics, le premier qui me vient à l'esprit est somme toute assez banal : je m'arrache les peaux des doigts. depuis longtemps, hein. je me souviens que quand j'étais petite, mon grand-pères'était moqué de moi en me demnadant si je ne muais pas des doigts. Je me rongeais els ongles, aussi, mais là, j'ai arrêté relativement facilement. Je me suis aussi pas mal trituré les cheveux. Fini par réussir à arrêter en voyant qu'il y avait des endroits où ils repoussaient mal, les cheveux. Donc voilà, les peaux des doigts, ça, par contre, je pense que ce sera à vie, parce que vraiment, impossible de m'en défaire. J'ai essayé d'avoir toujours un caillou dans ma poche, j'ai essayé, ben, justement, d'arracher els cheveux à la place, mais bon, c'était pas tip top, donc je continue encore et toujours à muer des doigts. Au moins, j'ai la peau toujours jeune.

Je porte souvent une écharpe, et ça me fait  toujours bizzare, à la fin du printemps, de devoir la laisser. Autrefois, je la gardais vraiment tout le temps, maintenant, je suis capable de l'enlever si j'estime que vraiment, il fait chaud (je parle de l'intérieur, hein, parce que en hiver en extérieur, je ne peux pas sans écharpe). Vous allez me dire "il vaut mieux ça que l'inverse" (ne pas pouvoir s'empêcher de mettre une écharpe en été). Certes.

Ma foi, je me suis mise aux biscuits apero, et j'aime bien en prendre soit un ou deux, soit beaucoup, avant mes repas. même seule (alors que l'alcool seule, ça, je ne peux vraiment pas). Autrefois, je vous aurais dit "jamais une find e repas sans un biscuit ou un bonbon", maintenant je vous dit "rarement un repas sans biscuit apero avant". Comem quoi, on change...(mais je ne dis aps non quand me^me au biscuit ou un bonbon après le repas, ceci dit, hein...). Et : oui, je fais quand même un vrai repas entre.

Je dois avoir des tics de langage, mais je ne m'en rend pas bien compte...Mon juron préféré reste "putain", quand je suis énervée, ou que j'ai peur. A Rome, je le dis souvent. Tous els matins, en fait, quand le train prévu ne passe pas, ou avec 10 minutes de retard. 10 minutes le matin, ça compte, mince, alors "ci scusiamo per il disaggio", ouais, ben au lieu de vous excuser, vous devriez être à l'heure !

Sauf exception, quand j'allume un ordinateur, mon premier geste est pour aller lire mes mails, le second, pour aller sur bloglines consulter vos notes.

Le seul repas que je ne conçoive pas de sauter, c'est le petit déjeuner. Autant il a pu m'arriver de ne pas manger, ou très peu, le midi ou le soir, autant le matin, ce serait impossible. A moins de rester au lit, bien sûr. Mais dans ce cas, il me faut quand même manger au moment où je me lève.

ça fait six, là, non ?

Bon, et maintenant, faut le passer à des gens. Des gens qui ne l'ont pas encore fait, de préférence. Là est l'exercice le plus difficile.
Alors, déjà, Milou, je sens que tu meurs d'envie de le faire. Fio aussi, d'ailleurs. Avec Ariane, ça fera trois, et ce sera très bien comme ça. S'il y en a d'autres parmis vous qui veulent le faire, ne vous gênez pas.

Bande-son : Je vais bien ne t'en fais pas.
Humeur : j'ai oublié de vous raconter l'acte manqué qui tue bien : j'ai oublié mon réveil ! Et donc, depuis un peu plus de deux semaines, je me débrouille tant b ien que mal avec mon téléphone portable.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ariane 27/02/2008 09:33

Tu as bien fait de poster chez moi, au moins j'ai reçu un mail, car je n'ai pas bloggué depuis le we du 16 février..Je vais réfléchir à la question, mais j'aime bien ta vision des choses sur l'importance relative de ces tics...

sel 26/02/2008 21:39

Shopgirl : ah, moi, j'adore l'été, bien plus que l'hiver ! Et si cela me fait bizarre de retirer l'écharpe, j'aime tant le premier jour où je peux mettre des sandales et uen jupe ! Un des plus beaux jours de l'année, même si c'est uen période à forte propension au rhume, logiqueMilou : il faut dire que tu restais une des seules à ne pas encore avoir été contaminée...Je me suis dit "la pauvre, je suis sûre que ça lui manque". Et voilà, j'y ai remédié, sel, toujours à l'affut d'une bonne action. Tu pourrais me remercier, quand même !

milou 23/02/2008 02:13

Est-ce que je me trompes ou à CHAQUE fois que tu as un questionnaire, tu me le refiles allègrement?Mouais, de ça aussi, il faudra qu'on patle autour d'un verre ...

Shopgirl 22/02/2008 17:37

Mon dieu !Moi qui pensais être la seule à se prendre la tête parce qu'elle doit enlever son écharpe au printemps !C'est toujours un déchirement. Je contourne un peu en portant des foulards plus légers mais que je n'aime pas l'été !!!

sel 22/02/2008 16:35

Peebee : eh ehSophie : et motivée pour me lever le matin, sans aucun douteFio : c'est bien celui-là, mais l'effet "téléphone arabe" a joué !